Euro 2020 : Un groupe E qui augure des surprises

Euro 2020 : Un groupe E qui augure des surprises

Publié le : / Par

Dans une semaine, le Championnat d’Europe de football ouvre les portes de sa 16e édition. Une occasion pour plusieurs joueurs d’agrandir leur palmarès ou d’écrire une nouvelle page de l’histoire de leurs Nations respectives. Dans le groupe E de la compétition, c’est un mélange de vécus qui réunit les équipes de l’Espagne, de la Suède, de la Pologne et de la Slovaquie. 

Le 11 juin, l’Euro 2020 va officiellement commencer. Les équipes affûtent pour le moment leurs armes, en vue d’une meilleure participation. Cependant, chacune d’elle se réclame de venir avec un effectif assez compétitif. Dans le groupe E de cette compétition, on retrouve des favoris et des outsiders, même si le football moderne ne cesse de prouver que c’est le terrain qui commande.

L’Espagne un cran au-dessus

Du point de vue historique et des palmarès, l’Espagne sort du lot avec ses trois étoiles. Luis Enrique et son jeune effectif vont tenter d’aller le plus loin possible. Les armes offensives ne sont pas moindres, avec un vrai bagage au milieu de terrain, mais également en défense. Même sans Ramos, le secteur défensif est renforcé avec Laporte, Gaya et Garcia. Toutefois, il va falloir faire attention aux trouble-fêtes du groupe.

Deux trouble-fêtes dont il faut se méfier

La Suède et la Pologne sont deux équipes ambitieuses qui auront tendance à vouloir jouer les premiers rôles. Mais à défaut, elles vont devoir se battre pour la deuxième place qualificative derrière l’Espagne. Ceci dit, les individualités seront sollicitées, même si ces formations misent beaucoup sur le jeu collectif. Connue pour sa rigueur défensive, la Suède part légèrement favorite devant l’adversaire polonais. Néanmoins, la lutte s’annonce serrée puisque la formation polonaise ne manque pas d’arguments avec Robert Lewandowski en pointe de l’attaque et Szczesny dans les buts.

Le petit poucet de la jungle

La plus petite place est réservée à la Slovaquie, une Nations qui n’a connu sa toute première participation à l’Euro que lors de l’édition précédente (2016). Dans le groupe E, c’est la seule équipe ayant pris par les barrages avant d’accéder à la phase finale. Avec peut-être les plus maigres moyens du lot, elle peut tenter de créer la surprise. Avec une possibilité de terminer parmi les quatres meilleures troisièmes de groupe, la Slovaquie peut se donner cette chance de rejoindre les huitièmes de finale. Toutefois, il va falloir garder les pieds sur terre pour aborder les matchs les uns après les autres.