Euro 2020 : Un groupe B équilibré, malgré la présence des belges

Euro 2020 : Un groupe B équilibré, malgré la présence des belges

Publié le : / Par

Du 11 juin au 11 juillet 2021 va se tenir la 16e édition du Championnat d’Europe de football. 24 Nations sont représentées à ce tournoi européen. Dans la poule B, quatre équipes vont se mesurer afin d’obtenir leur qualification pour le tour suivant. Il s’agit notamment de la Belgique, du Danemark, de la Russie et de la Finlande. Zoom sur ces quatre adversaires.

Belgique, enfin l’heure de la génération dorée ?

Même si le groupe B est largement ouvert, la Belgique part favorite. Auréolés de six participations à l’Euro avec une finale disputée en 1980 (perdue face à la RFA, Allemagne à l’époque), les Diables rouges disposent d’éléments pour remporter le tournoi. De la défense en attaque, ils n’ont rien à envier aux autres équipes. Au cours de la compétition, l’entraîneur Roberto Martinez peut compter sur ses meilleurs joueurs tels que Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku, Eden Hazard, Dries Mertens et surtout le géant des 7m32, Thibaut Courtois. « Nous avons une équipe qui doit prendre des risques, qui veut le ballon, veut marquer des buts, et proposer un football offensif », a affirmé le technicien espagnol Martinez au journal Le Monde.

Le Danemark pour une épopée comme celle de 92 ?

Loin d’être une grande Nation de football, le Danemark dispose assez de joueurs de haut niveau qui font bien parler d’eux dans leurs clubs. Les Rouge et Blanc sont à neuf participations à l’Euro et ont été champions en 1992 contre toute attente. Un exploit que les hommes de Kasper Hjulmand vont essayer de récidiver cette année. Ce ne sera pas une tâche facile, mais quand on a des joueurs comme Yussuf Poulsen, Christian Eriksen, Andrea Christensen, Martin Braithwaite ou encore Kasper Schmeichel, on est tenté de dire que rien ne peut être impossible pour cette équipe danoise. Wait and see !

Une première historique pour la Finlande

La Finlande fait partie des Nations qui vont vivre leurs premiers grands frissons d’une compétition continentale en Europe. Invités surprises à ce tournoi, les Hiboux grands-ducs n’auront pas de pression majeure. Ce sera une expérience à vivre pour cette équipe qui a déjà fait l’essentiel en étant parmi celles participantes à l’Euro. Ce sera une histoire qu’on ne va sûrement pas raconter à Teemu Pukki, Glen Kamara ou encore Robert Ivanov. Il faut avouer que la Finlande est le petit poucet du groupe B mais peut être un os dans la gorge de ses adversaires. Peut-être que c’est le Danemark qui serait sa première victime, lors de son match d’ouverture dans la compétition le 12 juin prochain.

La Russie contraint à la continuité

Après avoir réalisé un parcours élogieux lors du récent Mondial à domicile, l’équipe de la Russie se doit le devoir de faire pareil ou mieux lors de l’Euro 2020. La Sbornaya est contrainte de confirmer dans une compétition continentale pour cette fois-ci. Même si ce ne sera pas avec les mêmes joueurs, ce sera avec les cadres tels que Artem Dzyuba et Aleksandr Golovin. Pour le moment, la performance des rouge et blanc est en dent de scie et cela laisse des doutes sur leurs rendements dans cette compétition qui démarre bientôt.

Il faut rappeler que la Russie a été championne d’Europe une fois et c’était lors de la toute première édition de l’Euro en 1960. Elle a par ailleurs disputé quatre finales et son plus beau parcours récent est celui réalisé lors de l’édition 2008, une demi-finale à l’époque de Arshavin.

Quoi qu’on dise, ce groupe B va créer beaucoup de suspense et des surprises pourraient survenir.