Euro 2020 : Que faut-il savoir sur le Groupe C ?

Euro 2020 : Que faut-il savoir sur le Groupe C ?

Publié le : / Par

Le Championnat d’Europe de football 2020 débute le 11 juin prochain avec en match d’ouverture l’Italie face à la Turquie. La poule C qui regroupe l’Ukraine, les Pays-Bas, l’Autriche et la Macédoine du Nord entre en lice le 13 juin prochain. Mais avant, il y a lieu de passer au décryptage de ce groupe.  Il s’agit d’un mélange très homogène qui pourrait offrir pas mal de surprises.

Le retour des Pays-Bas sur la scène continentale

Absents de l’Euro 2016 et de la Coupe du monde 2018, les Pays-Bas sont de retour dans une grande compétition internationale. Grands favoris à la victoire finale, les Oranje sont très attendus lors de ce tournoi qui marque le renouveau après des années de disette juste après leur dernière médaille de bronze glanée à la Coupe du monde 2014.
Basés dans un groupe à leur portée, une élimination en phase de poule serait considérée comme un échec, d’autant plus que les néerlandais joueront le premier tour à domicile, à la Johan Cruyff Arena d’Amsterdam. En toute logique, ils ont les moyens de terminer premier du groupe.

Mais il faudra se battre. Les Pays-Bas peuvent compter sur toutes les stars à l’exception de Virgil Van Dijk, blessé avec les Reds de Liverpool depuis des mois. Memphis Depay, qui vient de faire une saison XXL avec 12 passes et 22 buts en Ligue 1 sous le maillot de l’OL, sera très attendu. Frenkie de Jong (FC Barcelone), après une saison où il aura élargi sa palette de compétences, doit confirmer tout le bien qu’on pense de lui. Georginio Wijnaldum, quant à lui, est un maillon important dans l’entrejeu de sa sélection et sera présent avec toute son expérience.

L’Ukraine, mieux faire que les précédentes participations

L’Ukraine fait désormais partie des habitués de ce rendez-vous du football européen. Faisant office de concurrents directs pour les Hollandais, les Bleus et Jaunes, qui participent pour la 3e fois consécutive à une édition de l’Euro, se doivent d’atteindre cette année la phase à élimination directe pour la première fois de son histoire. Chose possible selon plusieurs observateurs qui pensent que l’équipe dirigée par Andreï Shevchenko peut légitimement espérer sortir du groupe, vue la campagne presque parfaite des Ukrainiens.

Ainsi, l’Ukraine peut compter sur une génération prometteuse avec beaucoup de joueurs techniques, composée en majorité des sociétaires du Shakhtar Donetsk et du Dynamo Kiev, deux clubs viviers de l’équipe nationale. Zinchenko (Manchester City), Yarmolenko (West Ham) et Malinovski (Atalanta) ne sont pas du reste. Ils sortent d’une saison monstrueuse avec leur clubs respectifs.

L’Autriche à l’heure de la confirmation !

Après une campagne mitigée à l’Euro 2016, où elle était dernière de son groupe, l’Autriche compte faire une bonne prestation cette année. Les poulains du sélectionneur Franco Foda vont essayer de tirer leur épingle du jeu lors de la phase de poule de cet Euro 2021. Se qualifier au minimum pour les huitièmes de finale, tel est l’objectif premier du technicien allemand de l’Autriche et sa troupe qui doivent à tout prix éviter de faire un faux pas lors des matchs de poule. Durant les qualifications, c’est trois défaites en dix matchs pour l’Autriche. Les Rot-Weiss-Roten (les « Rouge-Blanc-Rouge ») sont à leur troisième participation à l’Euro.

Difficile de parler de cette sélection dans une compétition internationale sans parler du polyvalent défenseur capable de jouer dans l’axe ou à gauche de la défense, David Alaba. Le nouveau joueur du Real Madrid va devoir porter sa sélection lors de cette compétition de l’Euro. Marcel Sabitzer (RB Leipzig), quant à lui, devrait être la plaque tournante de son équipe. Doué d’une bonne intelligence de jeu et d’une excellente frappe de balle, il pourra aider son équipe à faire la différence dans certains matchs compliqués. Julian Baumgartlinger, capitaine depuis la retraite de Christian Fuchs, sera aussi d’une grande utilité malgré son retour de blessure.

La Macédoine du Nord veut créer la sensation

Invités surprise à cette grande fête continentale du ballon rond, les Nord-Macédoniens, qui en sont à leur première participation à une compétition internationale, vont découvrir les joies de disputer l’Euro cette année. Ils doivent sortir l’artillerie lourde pour pouvoir espérer se qualifier au tour suivant. Les hommes du sélectionneur Igor Angelovski, malgré leur statut de petit poucet, comptent faire une bonne prestation en jouant le rôle de trouble-fête.

La Macédoine du Nord pourra compter sur son attaquant vétéran Hormis Goran Pandev. Idolâtré dans son pays à 37 ans, il sera l’un des piliers de cette équipe, lui qui a même offert le but le plus important de l’histoire récente du football Nord-macédonien face à la Géorgie, en finale des barrages de qualifications pour l’Euro 2021. Outre Goran, la Macédoine du Nord pourra également compter sur Ezgjan Alioski, latéral gauche de Leeds United en Premier League. L’autre joueur à suivre est le jeune milieu offensif du Napoli, Eljif Elmas, reconnu pour ses qualités de dribbleur qui constituent un atout de plus pour cette formation Nord-macédonienne.