Euro 2020 – Pays-Bas : Matthijs de Ligt est passé de héros à méchant

Euro 2020 – Pays-Bas : Matthijs de Ligt est passé de héros à méchant

Publié le : / Par

Lors de la défaite 2-0 de ce dimanche soir en huitième de finale, Matthijs de Ligt est passé de héros à méchant pour les Pays-Bas. Le défenseur de la Juventus a reçu un carton rouge pour une faute de main lors d’une contre-attaque menée par les Tchèques, après avoir sauvé un but un peu plus tôt dans le match.

Des incidents se sont produits de part et d’autre de la mi-temps à Budapest lors de l’élimination des Pays-Bas en huitième de finale de l’Euro 2020 ce dimanche soir. Matthijs De Ligt a d’abord fait un bloc décisif pour empêcher le milieu de terrain de Vérone Antonin Barak de marquer un certain but en première mi-temps.

Cependant, après la reprise (54e), le défenseur des Bianconeri a trébuché sous la pression de Patrick Schick et est tombé sur le ballon, utilisant sa main pour le renvoyer à vers l’arrière sur le bord de la surface de réparation. Au début, l’arbitre a accordé un carton jaune, mais après l’avoir revu sur le moniteur du VAR, il a inévitablement changé sa décision en rouge direct.

De Ligt est sanctionné pour avoir empêché une occasion claire de marquer. Ce n’est pas nouveau pour le néérlandais de 21 ans, car dans les premiers mois de sa carrière à la Juventus, il a concédé à plusieurs reprises des pénalités sur des fautes de main. « Fondamentalement, nous avons perdu le match à cause de ce que j’ai fait. Avec le recul, je n’aurais pas dû laisser la balle rebondir. », a déclaré De Ligt à NOS TV.

Fait remarquable, les Pays-Bas n’ont pas réussi à obtenir un seul tir cadré tout au long du match. De Ligt aurait peut-être dû voir des ennuis venir, car les Néerlandais ont désormais reçu quatre cartons rouges lors de matchs de Championnat d’Europe. Deux contre la Tchécoslovaquie en 1976 et deux contre la République tchèque en 2004 et 2020.