drapeau LGBT

Euro 2020 : L’UEFA ouvre une enquête pour un incident lié aux couleurs LGBT 

Publié le : / Par

Le quart de finale de l’Euro 2020 entre le Danemark et la République Tchèque a été marqué par un fait polémique. Un supporter danois s’est fait arracher un drapeau aux couleurs LGBT ce samedi dans les tribunes du stade de Bakou par des stadiers. L’UEFA a aussitôt ouvert une enquête sur l’incident.

Les faits se sont déroulés peu avant l’heure du coup d’envoi de la confrontation entre le Danemark et la République Tchèque. Deux stadiers sont allés confisquer un drapeau arc-en-ciel brandi par un supporter danois dans les tribunes. Les couleurs arc-en-ciel représentent en effet le symbole de la communauté LGBT.

L’acte est aussitôt dénoncé par l’UEFA qui a tenu à faire une mise au point. « L’UEFA n’a jamais donné pour consigne aux stadiers à Bakou, ou dans n’importe quel autre stade, de confisquer les drapeaux arc-en-ciel », a-t-elle déclaré dans un communiqué transmis à l’AFP avant de préciser que le drapeau a été restitué à son propriétaire.

Par ailleurs, l’instance a clarifié la situation selon les premières informations reçues. « Les premières informations que nous avons sont que le supporter en question était fortement en état d’ivresse et que certains supporters locaux ont commencé à être agressifs à son égard. Les stadiers locaux sont intervenus et ont permis à ce supporter de rester (en tribune), malgré son état », a ajouté l’instance européenne.

Qu’à cela ne tienne, le réseau Football Supporters Europe (FSE), qui tient à clarifier la situation auprès des instances compétentes, dénonce une violation. « Pour être clairs, c’est une grossière violation des règlements de l’UEFA pour le tournoi », a commenté le FSE sur Twitter.