Euro 2020 : Le vestiaire du Portugal en larme, révèle Fernando Santos

Euro 2020 : Le vestiaire du Portugal en larme, révèle Fernando Santos

Publié le : / Par

Fernando Santos est apparu tout déçu ce soir en conférence de presse après l’élimination du Portugal de l’Euro 2020. Le sélectionneur de la Seleção révèle un vestiaire décimé par la déception d’une défaite qu’il juge injuste.

Désireux de se battre pour conserver leur titre, les portugais ont été surpris par la Belgique. Une défaite 1-0 en huitième de finale ce dimanche au terme d’un match qu’ils ont pourtant dominé. « J’ai des joueurs qui pleurent dans les vestiaires et, bien sûr, beaucoup de portugais aussi. Nous sommes tous déçus, mais les joueurs ont tout donné, il n’y a rien à dire à ce sujet », a-t-il d’abord déclaré.

L’entraîneur a admis que le Portugal ne s’est retrouvé qu’après les 10 premières minutes. « Nous avons mal commencé dans les 10 premières minutes mais à partir de là, nous avons joué, nous avons créé plusieurs situations de but mais c’est ça le football. La Belgique a eu six tirs, un dans le but, nous en avons fait 29 et frappé les poteaux deux fois. Je n’ai pas beaucoup de mots pour cela, honnêtement », a-t-il commenté.

En conclusion, Santos a déclaré qu’il croyait que le Portugal pouvait même aller plus loin. « Nous avions confiance en nos capacités et nous pensions que nous pouvions gagner l’Euro. Cela ne s’est pas produit. Dans le football, il n’y a pas de justice ni d’injustice, il y a ceux qui marquent et ceux qui ne le font pas. Les joueurs étaient fatigués mais ont trouvé de l’énergie pour compenser le moindre repos », a-t-il conclu.