Pays de Galles

Euro 2020 : Le Pays de Galles dans la peau d’outsider du Groupe A

Publié le : / Par

Le souvenir vivace du conte de fées de l’Euro 2016 contraste avec les circonstances éprouvantes pour le Pays de Galles. Les hommes de Robert Page se préparent pour leur deuxième tournoi international en cinq ans.

L’ex entraîneur du Pays de Galles, Ryan Giggs, est accusé d’agression donc la Fédération galloise de football a rapidement nommé Robert Page pour le tournoi de cet été. Ce dernier a supervisé un début encourageant, remportant 4 victoires sur 6 avec leur seule défaite contre l’équipe n°1 mondiale de la Belgique.

Le Pays de Galles a déjà montré qu’il est dans la bonne direction après avoir rattrapé son retard sur la Slovaquie et la Hongrie pour terminer deuxième à trois points de la Croatie, leader en qualifications de leur groupe. Et même s’il est impossible de se cacher de la difficulté d’échapper à la trappe au premier tour de l’Euro 2020, la récente forme de Gareth Bale apporte un véritable optimisme.

Un groupe capable de surprendre

L’attaquant qui était en prêt du côté de Tottenham cette saison pourrait entrer dans son dernier tournoi international au sommet de ses capacités. Il a réalisé des démonstrations gagnantes contre Southampton et Sheffield United, montrant que les Dragons possèdent toujours ce luxe rare d’une véritable superstar. Son rôle mineur sous José Mourinho permet également au joueur de 31 ans d’entrer dans le tournoi avec la fraîcheur qu’il faut, bien que tout succès pour le Pays de Galles nécessitera que la prochaine génération de talents continue à se développer.

Dan James, Ethan Ampadu, Harry Wilson, Neco Williams et Joe Roden fournissent un noyau passionnant pour le présent et l’avenir. Mais, Page pourra également s’appuyer sur une riche expérience de Bale, Aaron Ramsey, Joe Allen, Ben Davies et Chris Gunter. Le simple fait de se qualifier pour les phases éliminatoires serait considéré comme un succès, car la Turquie et la Suisse sont favorites pour rejoindre l’Italie en phase à élimination directe. Il peut donc espérer la deuxième place ou finir comme l’un des meilleurs troisièmes. La foudre peut-elle frapper deux fois ? L’avenir nous le dira. Mais, Robert Page peut au moins se délecter du statut d’outsider de son équipe, ayant déjà vu leur résilience et leur force mentale au milieu des récentes sorties amicales.

Pour rappel, le Pays de Galles prendra part à l’Euro pour la deuxième fois de son histoire après 2016. En termes de palmarès, ce n’est pas le meilleur à envier. Mais toujours est-il que cette Nation est demi-finaliste de la précédente édition de l’Euro, pour sa toute première participation. De quoi les attendre à mieux, malgré les faiblesses.