Slovaquie

Euro 2020 : La Slovaquie à l’épreuve d’un nouveau miracle 

Publié le : / Par

La Slovaquie défie la Suède ce vendredi 18 juin, dans le cadre de la deuxième journée de la phase de groupes. Pour les slovaques, actuels leaders du groupe E, l’objectif est de rééditer l’exploit réalisé au match précédent. La mission ne s’annonce pas simple devant des suédois en quête de victoire.

La qualification dans les airs du stade Gazprom de Saint-Pétersbourg. Les chances sont ouvertes pour les deux équipes, même si celle de la Suède part légèrement favorite.

Proche de la qualification, la Repré doit prendre les mesures possibles pour empocher les points de la victoire. Toutefois, il faut faire preuve de ténacité face à un adversaire en quête de points pour se rassurer. Mais la Slovaquie ne manque pas d’armes. Avec la fougue de Milan Skriniar en défense, ajoutée à l’expérience du capitaine Marek Hamsik, sont entre autres utiles pour cette jeune équipe. Robert Mak, très remuant dans son couloir droit, a su se créer des occasions lors du précédent match face à la Pologne. Dans une configuration qui lui permet de mieux garder ses arrières avec deux milieux de terrain devant la défense, la formation slovaque doit s’apprêter à procéder par contre-attaque dans ce match car l’adversité promet.

La Suède court derrière une participation au deuxième tour de l’Euro depuis 2004. Lors des éditions 2008, 2012 et 2016, les Bleus-Jaunes n’ont pas réussi à sortir de leur groupe. Avec beaucoup de qualités cette fois, ils se doivent de rompre le vilain sort en allant chercher la qualification face à la Slovaquie. La mission a plutôt bien démarré puisqu’au précédent match, les suédois s’en sont sortis avec un point obtenu devant l’Espagne (0-0). Ils comptent rééditer la performance, mais avec prudence. « Un adversaire très différent de l’Espagne. En même temps une bonne équipe. Il ne faut pas oublier que la Slovaquie a gagné contre la Pologne, qui est aussi une bonne équipe. Mais nous aurons probablement beaucoup plus de ballon et affronterons une équipe qui est censée être assez faible contre nous. Il y a plusieurs bons joueurs auxquels nous devons faire attention », a laissé entendre le capitaine Sebastian Larsson avant le coup d’envoi.
Le match démarre à 13h00 GMT.