Euro 2020 – Groupe F: Un groupe ultra relevé et plein d’incertitudes

Euro 2020 – Groupe F: Un groupe ultra relevé et plein d’incertitudes

Publié le : / Par

Encore six jours et le coup d’envoi de l’Euro 2020 sera donné. Le groupe F sera la grosse attraction de la première phase de cette compétition. Composé de la France, du Portugal, de l’Allemagne et de la Hongrie, ce groupe se présente comme celui où les pronostics s’annoncent compliqués.

Portugal, un statut de champion en titre à assumer

Champion d’Europe en titre, le Portugal est l’un des pays favoris au sacre final de cet Euro 2020. Les Lusitaniens feront tout ce qui est en leur pouvoir pour conserver leur trophée remporté en 2016. Avec la Coupe du Monde dans un an, Cristiano Ronaldo joue peut-être sa dernière phase finale du championnat d’Europe. Raison de plus pour se donner à fond. Cependant, le Portugal n’a pas été aussi brillant lors des éliminatoires. Mais en remportant la Ligue des Nations face aux Pays-Bas, ils ont prouvé qu’ils ont les ressources pour gagner.

Fernando Santos est à la tête d’une équipe extrêmement talentueuse, à commencer par Rui Patricio en tant que gardien numéro 1 incontesté des Portugais. Joueur de l’année en Premier League, Ruben Dias sera l’un des joueurs à suivre côté portugais. Au milieu de terrain, Bruno Fernandes sera un atout de taille alors que l’attaque menée par Cristiano Ronaldo est aussi bien fournie avec les jeunes Diogo Jota et Pedro Gonçalves.

La France, la grande favorite du groupe F
C’est sans doute l’équipe à craindre au cours de cet Euro. La France est peut-être l’équipe la plus cohérente du tournoi sur papier, mais aussi celle entourée des plus grandes attentes. Les champions du monde en titre sont attendus tout au moins dans le dernier carré mais surtout avec le titre dans leur escarcelle. Une équipe pleine de qualités dont l’effectif est presque totalement conservé depuis trois ans par Didier Deschamps.

Avec l’éternel Hugo Lloris dans les buts, la France a un dernier rempart de qualité sur qui compter. La défense reste l’un des points forts des Bleus avec Clément Lenglet qui sera sans doute aligné aux côtés de Raphaël Varane dans l’axe. Dans le cœur du jeu, les Bleus disposent d’un N’golo Kanté actuellement en état de grâce et très généreux dans les efforts. A ses côtés, un appui de taille comme Paul Pogba. Offensivement, c’est un armada.

Avec déjà Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, la France a le retour de Karim Benzema pour former un trio offensif de feu prêt à tout brûler. Mais la réalité se saura sur le terrain.

L’Allemagne en quête d’une nouvelle gloire

La Mannschaft a affiché une performance médiocre lors de la Coupe du monde 2018, mais Joachim Löw reste fermement assis sur son siège alors qu’il a révisé l’équipe allemande. Cependant, ils ont réussi à se qualifier devant les Pays-Bas dans le groupe de qualification C et devraient toujours être considérés parmi les favoris des tournois majeurs. L’Allemagne cherche toujours l’équilibre perdu depuis 3 ans et affiche une fragilité inquiétante.

Pourtant, ils ne manqueront pas de la qualité et du talent pour aller à l’assaut d’une nouvelle étoile. Le capitaine Manuel Neuer conserve la place de gardien de but tandis que Lukas Klostermann et Robin Gosens d’Atalanta devraient prendre en charge les flancs défensifs. Matthias Ginter et Niklas Süle assureront la défense centrale. Un milieu de terrain équilibré à 3 joueurs incarné par le solide Toni Kroos, le polyvalent Joshua Kimmich, le distributeur performant Ilkay Gündogan ou le puissant Leon Goretzka est l’un des meilleurs du tournoi.

Serge Gnabry sera certainement le poumon de l’attaque allemande. Avec un rythme, une technique et une agilité immenses, le joueur du Bayern sera un détonateur qui va conduire le secteur offensif appuyé par le duo de Chelsea Timo Werner et Kai Havertz, sans oublier d’autres atouts clés.

Un petit poucet sans pression, le statut de la Hongrie

C’est l’adversaire piège de ce groupe F de l’Euro 2020. Avec une phase de groupes à domicile, la Hongrie disputera ses matchs de l’Euro au Puskás Aréna de Budapest, nouvellement construit, à l’enthousiasme des supporters hongrois. Cependant, dans le groupe F, les Magyars se trouvent dans la pire situation possible en ce qui concerne la poursuite de leur avancement. Une équipe sans grande expérience dans un groupe de la mort.

De l’Euro 2016 à aujourd’hui, l’équipe a connu d’énormes changements avec Gabor Kiraly, Zoltan Gera et Roland Juhasz absents. Néanmoins, il y a de quoi espérer créer la surprise pour les Hongrois conduits par le solide gardien de but de Leipzig Peter Gulacsi, les défenseurs Adam Lang, Attila Szalai et Willi Orban ainsi que des talentueux milieux de terrain Adam Nagy, Dominik Szoboszlai, Zsolt Kalmár et Filip Holender.

Ils auront la lourde mission de faire l’essentiel du travail. Pour avoir une chance de marquer et de progresser dans la compétition, la Hongrie devra compter sur des attaquants comme Adam Szalai, Rolland Sallai et Nemanja Nikolic sont les attaquants chargés de fournir les objectifs nécessaires si la Hongrie doit avoir une chance de progresser dans le tournoi.

Face à un groupe aussi relevé, il est difficile de prédire l’issue de la phase de groupes, même si des observateurs placent la France en tête avec le Portugal et l’Allemagne qui se battront pour la deuxième place.