Euro 2020 : Bilbao bientôt retiré des villes hôtes ?

Euro 2020 : Bilbao bientôt retiré des villes hôtes ?

Publié le : / Par

L’Espagne n’est pas encore prête à s’aligner sur les exigences de l’UEFA pour un accès du public aux stades lors de l’Euro 2020. Le gouvernement basque a déclaré lundi qu’il n’atténuerait pas les conditions définies pour lutter contre la pandémie de covid-19.

Dans une interview accordée à Radio Euskadi, le président du gouvernement basque, Iñigo Urkullu, a expliqué qu’accueillir des matchs de l’Euro était son souhait. Mais le leader politique a fait savoir qu’il ne suivra que les conseils des autorités sanitaires. En effet, les critères de l’UEFA exigent que 60% de la population du Pays basque et du reste de l’Espagne soient vaccinés avant le 14 juin.
Ce taux prévoit que les lits d’hôpitaux occupés par des patients atteints de Covid-19 à la date de l’Euro ne dépassent pas un taux de 2%. Selon Urkullu, la Fédération espagnole de football estime que les critères sont impossibles à remplir. Par conséquent, la situation conduira à « l’absence de public » lors des matchs à San Mamés. Il s’agit de trois matchs du groupe de l’Espagne, la Suède, la Pologne et la Slovaquie, et un match de huitième de finale.
Si le Stade San Mamés se retrouve dans l’incapacité d’accueillir du public, l’UEFA pourrait décider de son retrait des 12 villes retenues. Une décision finale de l’instance du football européen est attendue le 19 avril prochain. Ce lundi, le conseiller scientifique du gouvernement italien, Franco Locatelli, a estimé que le délai donné par l’UEFA aux villes hôtes pour définir le nombre de supporters est court.
Franco Locatelli a d’ailleurs estimé impossible de prédire l’évolution de la pandémie de Covid-19. « Il serait souhaitable que l’UEFA donne un peu plus de temps, il est difficile de faire une prédiction pour un événement qui aura lieu dans deux mois », avait-il déclaré à la RAI.