Harry Kane

Euro 2020 – Angleterre : Harry Kane, « seul avant-centre classique européen » selon Fabio Capello

Publié le : / Par

Avant la finale de dimanche entre l’Italie et l’Angleterre à l’Euro 2020, Fabio Capello estime que Gigio Donnarumma est le « meilleur gardien du monde ». Cependant, l’ancien sélectionneur italien des Three Lions prévient les Azzurri qu’il y a en face d’eux un Harry Kane qui est pour lui, le « seul avant-centre classique européen. »

L’Italie affronte l’Angleterre en finale de l’Euro 2020 au stade de Wembley dimanche prochain à 20 heures, heure du Royaume-Uni. Fabio Capello a dressé une analyse d’avant-match. L’un des entraîneurs les plus victorieux de tous les temps et ancien sélectionneur de l’Angleterre entre 2007 et 2012 s’est exprimé dans une interview accordée à Il Corriere dello Sport.

Depuis le début du Championnat d’Europe de 2020 le gardien italien Gigio Donnarumma a réalisé des arrêts cruciaux et surtout dans chacun des trois matchs à élimination directe de l’Italie. « Roberto Mancini m’a impressionné, il a fait un travail extraordinaire avec la sélection. Lui, il comprend ses joueurs, à la différence de beaucoup de ses collègues. Déjà à City il avait fait un gros boulot. L’Italie a le meilleur gardien du monde en plus, Pickford est plus friable, demandez à Ancelotti. Mais bon, attention quand même ! »

« L’Italie peut y arriver, l’Angleterre est une équipe intéressante, pas encore une équipe de haut niveau. Ils n’ont pas beaucoup de qualité au milieu de terrain, mais ils sont forts physiquement et agressifs. Et ils ont le seul avant-centre classique européen, Harry Kane. », a déclaré l’homme de 75 ans. Pour arriver en finale, les Three Lions ont eu besoin d’un penalty en prolongations pour battre le Danemark en demi-finale. « Ils ont subi la pression du Danemark l’autre jour, mais ils ont fait face à leur positionnement. », a affirmé Capello.

L’Italie a battu l’Autriche, la Belgique et l’Espagne en phase à élimination directe après trois victoires sur trois en phase de groupes. « L’Italie m’a impressionné par son unité et son désir de s’entraider. », a affirmé l’ancien entraîneur de l’AC Milan, de l’AS Roma et du Real Madrid.