Espagne

Espagne : Le palmarès de la Liga 2020-2021 avec Oblak, Messi et Aspas

Publié le : / Par

Depuis le dimanche 23 mai 2021, la Liga a bouclé son édition 2020-2021 en Espagne. Ainsi, la première grande conclusion est le sacre de l’Atletico Madrid.

Les Colchoneros ont réalisé un parcours très éprouvant et le doivent à un collectif bien solide. Par ailleurs, d’autres joueurs et équipes ont atteint diversement leurs objectifs. Le palmarès est riche et homogène au soir de la compétition.

Les Colchoneros, des champions dans la douleur 

Après plusieurs jours de compétition, l’Atletico Madrid est monté sur la première marche du podium en terminant leader d’une bataille très rude.

Alors qu’il était bien parti pour remporter la compétition plus tôt que prévu, le club des Rojiblancos a dû attendre la toute dernière journée de championnat pour sa délivrance.

Avec ce sacre décroché, il se retrouve désormais à 11 titres de Liga, soit le meilleur total derrière le Real Madrid (34) et le FC Barcelone (26). Pour en arriver là, les Colchoneros ont eu besoin de 26 précieuses victoires, 8 nuls et 4 défaites. Cela leur permet d’engranger un total de 86 points sur les 114 possibles, soit plus de 75% de réussite.

Jan Oblak, la muraille du champion

Si l’Atletico Madrid a pu s’en sortir sur certains matchs difficiles, c’est en partie grâce à Jan Oblak. Le gardien de but slovène réalise une saison loin d’être anodine. Il a été le meilleur à son poste durant la compétition au terme de laquelle il aligne 18 clean sheet. Mieux, pour 20 autres matchs où il n’a pas réussi à garder sa cage inviolée, Oblak n’a encaissé que 25 buts, pour 103 arrêts effectués en 38 apparitions. Il n’a donc manqué aucune confrontation de son équipe en Liga. Mais en ce qui concerne la logique de cage inviolée, il a fait mieux que le belge Thibaut Courtois (17 clean sheet en 38 matchs) et le marocain Yassine Bounou (15 clean sheet en 33 matchs).

Messi et Aspas respectivement meilleurs buteur et passeur décisif

Si son club n’a pas été récompensé de la meilleure des manières, Lionel Messi a réussi sa saison comme à son habitude. Le sextuple ballon d’or argentin s’est adjugé le titre de Pichichi pour la huitième fois de sa carrière. Cette saison, malgré l’échec du Barça, il est arrivé à dominer le classement des buteurs de la compétition avec 30 réalisations en 35 matchs, soit un ratio de 0,85 but par match. Messi a fait mieux que Karim Benzema et Gerard Moreno, auteurs de 23 buts chacun. Il s’est également mis au service de ses coéquipiers en distribuant un total de 9 passes décisives. Mais ce n’est pas suffisant pour arracher la vedette à l’espagnol Iago Aspas et ses 13 passes avec Celta Vigo. Celui-ci est talonné par Marcos Llorente (11) et Toni Kroos (10).

Brillante attaque du Barça, solide défense de l’Atletico

Loin de son statut de troisième de Liga, le Barça a connu beaucoup de réussite devant les buts. En 38 sorties, le club catalan a fait trembler les filets à 85 reprises. C’est bien plus que le rendement de ses poursuivants directs dans cet exercice. En effet, le Real Madrid et l’Atletico Madrid ont marqué chacun 67 buts au cours de la compétition. Ces deux clubs disposent des meilleures défenses de la Liga cette saison, mais ce sont les Rojiblancos qui passent devant. Avec 25 buts encaissés, l’Atletico Madrid a fait mieux que le Real Madrid (28), le FC Séville (33) et le FC Barcelone (38).

Répartitions et retombées au terme de la saison

Au coup de sifflet final de l’édition 2020-2021 de la Liga espagnole, l’Atletico Madrid (1er), le Real Madrid (2e), le FC Barcelone (3e) et le FC Séville (4e) participent à la Ligue des champions la saison prochaine. En Ligue Europa, l’Espagne sera représentée par la Real Sociedad (5e) et le Real Bétis (6e), tandis que Villarreal (7e) va prendre part à l’Europa Conference League. En revanche, Huesca (18e), Valladolid (19e) et Eibar (20e) descendent en Liga 2.