L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Equipe nationale féminine – Algérie : Le décalage de la CAN 2024, une aubaine pour les Vertes ?

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Algérie Foot – La sélection nationale féminine est enfin fixée sur son calendrier suite au report de la CAN TotalEnergies – Maroc 2024 à l’été 2025. Mais est-ce une aubaine pour bien se réparer ?

Après de longs mois d’attente et de tergiversations, la Confédération africaine de football (CAF) a finalement arrêté le calendrier de ses grandes compétitions, au détour de la dernière réunion de son Comité exécutif, tenue vendredi dernier par visioconférence sous la présidence de Patrice Motsepe.

C’est ainsi que la CAN 2024 féminine, prévue dans un premier temps cette année au Maroc, elle est reportée entre le 5 et le 26 juillet 2025, en raison de la tenue cet été du tournoi Olympique en France. C’est du moins la raison avancée par la CAF pour expliquer ce report qui devrait, selon des sources bien crédibles, les affaires de la sélection algérienne pour espérer bien et mieux se préparer d’ici cette échéance.

Si du côté de la fédération algérienne de football, il n’y a pas eu de commentaires à ce sujet, idem du sélectionneur national, Farid Benstiti, il est bien clair qu’un programme de préparation judicieux devra être bien ficelé sur une année.

Passée la trêve estivale, les Vertes devront reprendre du service à la rentrée en espérant bénéficier de stages durant toutes les fenêtres FIFA avec des rencontres internationales d’un haut niveau. Pourquoi pas disputer ou organiser des tournois pour donner la possibilité aux protégées de Benstiti de mieux peaufiner leur cohésion, améliorer leur rendement et gagner en efficacité afin de faire bonne figure lors de ce tournoi qui s’annonce très relevé.

Cette date de juillet 2025 parait un peu loin, mais en même temps elle n’offre pas plus d’une dizaine de rendez-vous qu’il faudra tous exploiter convenablement, et mettre tous les moyens de réussite.

D’ailleurs, le président de la FAF, Walid Sadi, a promis qu’une fois la date de la phase finale connue, il fera en sorte que la sélection féminine puisse bénéficier d’un accompagnement lui permettant d’atteindre ses objectifs.   

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV