L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Équipe du Cameroun: « On voudrait travailler dans la paix, pas avec des bagarres », Marc Brys

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Le sélectionneur du Cameroun s’est exprimé ce lundi soir sur les antennes de la télévision nationale camerounaise: il a notamment exprimé la nécessité de travailler dans un environnement apaisé, se positionnant en médiateur entre les parties en conflit.

Le contrat entre l’Etat du Cameroun et Marc Brys pour la gestion technique des Lions Indomptables a définitivement été scellé hier, avec accord des deux parties. Le technicien belge est depuis lors, officiellement, le sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun. Alors qu’il entame sa toute première expérience africaine, Brys veut se placer au dessus de la mêlée pour travailler dans un environnement sain, ce qui est loin d’être le cas actuellement au Cameroun, et particulièrement chez les Lions indomptables avec ce dualisme MINSEP / FECAFOOT qui maintient les Lions dans une ambiance permanemment conflictuelle. Brys en est conscient et est prêt à ouvrir le dialogue entre les parties en conflit.

« Je sais ce qui se passe, je ne suis pas aveugle, j’ai vu beaucoup de choses, et oui, ça m’intéresse beaucoup. Je suis disponible pour parler avec la FECAFOOT et le Ministère des Sports. » a indiqué le technicien belge, interrogé sur la « difficile » collaboration actuellement entre le Ministère des Sports et la Fédération Camerounaise de Football.

Se proposant médiateur, Brys veut à tout prix assainir et apaiser le climat autour de la sélection nationale, condition sine qua non pour une collaboration harmonieuse entre les parties prenantes à la gestion de la sélection. Il convoque de ce fait la flamme patriotique des uns et des autres mais surtout leur sens de la responsabilité : « Ce n’est pas moi le plus important, c’est l’Etat qui est le plus important. On est obligé de faire le mieux possible, les joueurs, le staff, et tous ceux qui s’occupent de l’équipe du Cameroun, les Lions indomptables : c’est le plus important. On voudrait travailler dans la paix, pas avec des bagarres, pas avec les choses de ce genre (des conflits, ndlr). On aimerait évoluer, avancer. » a conclu le belge qui met l’accent sur l’urgence d’un apaisement, pour se donner davantage de chances de réussite.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV