Équipe de France : Didier Deschamps dévoile ses objectifs à atteindre

Équipe de France : Didier Deschamps dévoile ses objectifs à atteindre

Publié le : / Par

 

À la veille de leur rencontre face à l’Ukraine dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2022, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps s’est exprimé ce mardi au cours d’une conférence de presse d’avant match. Une occasion pour le technicien français de dévoiler ses objectifs à atteindre.

L’Équipe de France aborde ses éliminatoires de la coupe du monde 2022 ce mercredi avec la rencontre face à l’Ukraine. En conférence de presse d’avant match ce mardi, le technicien français Didier Deschamps a dévoilé ses objectifs qui s’articulent autour de trois points. Il est aussi revenu sur plusieurs questions notamment le positionnement de Mbappé et de Rabiot, la forme retrouvée de Kanté et le style de jeu de l’Ukraine.

Le calendrier dense et le huis clos

«Ce n’est pas une année classique, on a trois objectifs à atteindre (l’Euro, la qualification pour la Coupe du monde 2022 et le Final Four de la Ligue des Nations, ndlr), les compétitions sont un peu saucissonnées… C’est de la haute compétition, les joueurs y sont habitués et on ne va évidemment pas se plaindre parce que tout le monde ne peut pas exercer son métier en ce moment, mais c’est vrai que c’est une année particulière. Le huis clos qui se prolonge ? On est obligés de s’habituer, il y a moins d’émotion, d’adrénaline. On joue, c’est déjà bien. Le seul avantage, c’est que si je ne suis pas content et que j’ai quelque chose à dire, même les joueurs à l’opposé du terrain sont capables d’entendre (sourire).»

Le positionnement de Kylian Mbappé…

«Il peut jouer à tous les postes offensifs, en club il évolue surtout à gauche avec beaucoup de liberté. Certaines fois il est dans l’axe et il est performant, comme quand il est à droite avec nous. J’en discute avec lui, pour avoir son ressenti. Quand il est sur un côté, il a tendance à rentrer pour tenter de marquer, et quand il est dans l’axe il a tendance à aller vers son côté de prédilection; Ce n’est pas qu’une histoire de positionnement, mais aussi de complémentarité dans l’animation offensive, avec aussi plus ou moins de tâches défensives, des courses plus ou moins longues à effectuer pour se replacer… Mais Kylian a cette capacité d’être dangereux dans toutes les positions, grâce à sa vitesse et à sa prise d’initiative par le dribble ou par la frappe.»

… et celui d’Adrien Rabiot

«Il a cette capacité de jouer sur le côté gauche et il l’a démontré dans un grand match de l’équipe de France et à titre individuel face au Portugal (1-0). Évidemment, il est susceptible de continuer à y évoluer, même s’il n’a pas toujours été utilisé dans ce système-là en club. Son aisance technique, sa faculté à se projeter vers l’avant le rendent très intéressant à ce poste de milieu excentré.»

La forme retrouvée de N’Golo Kanté

«Il est habitué à jouer à un très haut niveau, il a eu quelques pépins physiques et il ne s’économise pas… Ce n’est pas un robot non plus. Il a connu une période de moins bien et il est revenu. Je ne suis pas mécontent que Thomas Tuchel ne le titularise pas à chaque match, c’est bien, il sera frais pour ce qui nous attend, et notamment le match de mercredi (aujourd’hui, ndlr). Il est important pour nous, et il faut maintenant qu’il soit épargné par les pépins physiques parce qu’il enchaîne depuis plusieurs saisons, et même quand le résultat est quasiment assuré, ça ne l’empêche pas de faire les mêmes efforts. Il est comme ça, on ne va pas le changer même s’il apprend aussi à gérer et à se gérer.»

Le style de jeu de l’Ukraine

«Ce n’est évidemment pas la même équipe qu’on a affronté en octobre (7-1 face à une sélection décimée en raison de cas de Covid-19). C’est une bonne nation, une équipe qui aime avoir le ballon, une bonne maîtrise technique. Elle apprécie de jouer en attaque placée, avec des combinaisons sur les côtés, des latéraux qui participent beaucoup. Ils ont battu l’Espagne, montré de bonnes choses récemment, avec cette capacité technique pour garder le ballon et vouloir le maîtriser. » a déclaré Didier Deschamps.