Arrivée JS Kabylie à Yaoundé

En prévision de la demi-finale de la coupe de la CAF : 19 ans plus  tard, la JS Kabylie retourne à  Yaoundé

Publié le : / Par

Partis  sur les coups de 9 heures de l’aéroport d’Alger, les  Kabyles sont arrivés à Yaoundé 5 heures plus tard.

Soit sur les coups  de 14h30. Ils pensaient qu’en avançant  de deux heures l’horaire du vol initialement arrêté pour 10h30, ils allaient  permettre  à  leur équipe  de gagner en récupération avant une séance d’entraînement  prévue pour les coups de 17 heures. Des  calculs qui leur ont été  faussés par les lenteurs  des autorités  aéroportuaires et sanitaires à  Yaoundé.  Et pour cause, la délégation  n’a quitté  l’aéroport international Nsimalen de Yaoundé  que plus de deux heures et demi  plus tard après  avoir subi  les tests pcr covid19 et les formalités de police sous une chaleur  suffocante en l’absence  d’une climatisation adéquate dans l’enceinte aéroportuaire. A ce retard, il y a lieu d’ajouter la quarantaine  de minutes séparant le lieu de débarquement  et leur résidence à  l’hôtel  Mont Fébé. C’est  qu’ils ont atteint  ce dernier quelque peu  exténués et contrariés.

Il reste que Lavagne qui connaît  que trop bien le climat et l’atmosphère ambiante au Cameroun  s’est montré  zen. Il avait beaucoup discuté avec les 24 joueurs qu’il avait  pris avec lui  pour tenter de les rassurer et de les réconforter.

Ainsi  donc 19 ans plus tard, la JSK retourne  à Yaoundé. La dernière fois qu’elle avait séjourné dans la capitale camerounaise, c’était  en 2002, lors de la finale  retour de la coupe de la confédération pour y affronter le Tonnerre locale qu’elle avait battu sur le score sans appel  de 4-0 avant de concéder une courte défaite sur le score de 1-0. Ce fut le second sacre  consécutif de la JSK  dans cette compétition qu’elle avait encore remportée l’année suivante.