Elle fait du tort aux sélections africaines : Que dit la circulaire 1749 de la FIFA?

Elle fait du tort aux sélections africaines : Que dit la circulaire 1749 de la FIFA?

Publié le : / Par

L’actualité brûlante du football en Afrique est le refus des pays européens de libérer les internationaux africains dans les perspectives des joutes internationales prochaines. La note à la base de ce casse-tête chinois imposé aux sélectionneurs africains, et incriminée par plus d’un, est la lettre circulaire en date du 5 février 2021 émanant de la FIFA. Il s’agit de la note circulaire 1749. Que dit exactement cette note qui crée tant d’insomnie aux sélections africaines ?

 

« Afin de poursuivre cet effort qui a permis au football national et international de reprendre de manière stable, sûre et acceptable pour toutes les parties prenantes, le Bureau du Conseil de la FIFA a pris plusieurs décisions concernant l’extension et/ou l’adaptation des amendements temporaires qui ont été apportés l’an dernier au Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs (RSTJ).

1) Mise à disposition des joueurs et joueuses pour les équipes représentatives des associations Les amendements à l’annexe 1 du RSTJ concernant la mise à disposition des joueurs et des joueuses pour leurs équipes représentatives – qui ont fait leurs preuves l’an dernier – ont été prolongés, cette fois jusqu’à fin avril 2021. Ils s’appliqueront donc à deux fenêtres internationales pour les femmes (février et avril), une fenêtre internationale pour les hommes (mars) et deux fenêtres internationales pour le futsal (mars et avril). Les versions actuelles des calendriers internationaux pour le football féminin et masculin – également disponibles sur FIFA.com – figurent en pièce jointe de la présente circulaire. Les amendements temporaires sont prolongés dans les mêmes termes que ceux applicables en 2020 (changements soulignés ou rayés) :

1. Ces amendements temporaires s’appliquent à toutes les périodes de matches internationaux prévues d’ici à la fin de l’année 2020 avril 2021 pour le football masculin, le football féminin et le futsal.

2. Tous les matches internationaux organisés durant ces fenêtres doivent appliquer le document « Retour au football – Protocole relatif aux matches internationaux » ou un protocole équivalent élaboré par la confédération concernée et conforme audit protocole.

3. Les règles régissant la mise à disposition des joueurs pour les équipes représentatives de leur association prévues à l’annexe 1 s’appliquent normalement, sauf si : i. une quarantaine ou période d’auto-isolement d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée : a. soit sur le lieu du club qui doit mettre le joueur à la disposition de l’équipe représentative de l’association, ou b. soit sur le lieu où est censé se disputer le match de l’équipe représentative de l’association ; ou ii. il existe des restrictions de voyage vers ou en provenance d’un des lieux précités (a. ou b. ci-dessus) ; et iii. une exemption spécifique émanant des autorités compétentes n’a pas été accordée aux joueurs de l’équipe représentative concernant les mesures précitées. »

Ce sont là une partie des dispositions de la circulaire qui défraie tant la chronique. Il est à rappeler qu’il y a d’autres décisions issues de cette circulaire qui concernent notamment l’enregistrement des joueurs.