ELLE ADAPTE SES COMPÉTIONS AU CALENDRIER DE L’UEFA : LA CAF S' »EUROPÉANISE »

Publié le : / Par

Balayant d’un revers de main les thèses de son prédécesseur, qui s’accrochait au calendrier des compétitions africaines en le justifiant par les spécificités du continent, notamment sur le plan climatique, le nouveau patron de la CAF décide de s’adapter à celui de l’UEFA. Toutes les pressions des grands clubs européens n’avaient fait plier Issa Hayatou, particulièrement quant à une modification de la date de déroulement de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Et voilà qu’Ahmed Ahmed change d’un coup toutes les périodes durant lesquelles se déroulait les compétitions organisées par la CAF, que ce soit celles des sélections nationales ou des clubs. Ainsi, dès que les finales de la champion’s league et de la coupe de la CAF seront jouées, l’édition suivante débutera pour que les finales auront lieu pour laisser place à la phase finale de la CAN 2019. Les délais entre les matches aller et retour d’un tour des éliminatoires sont désormais plus courts en Afrique qu’en Europe. Si en général, les matches des compétitions de l’UEFA  sont espacés de deux semaines, sauf exception, l’espacement l’est moins en Afrique selon les derniers calendriers de la CAF.

Et pourtant nul n’ignore les contraintes liées au transport aérien sur le continent africain outre les difficultés financières, dont souffrent beaucoup de clubs voire même des États. C’est dire que les dirigeants de la CAF auraient dû réfléchir à deux fois avant de prendre ce genre de décisions, qui risquent d’avoir des retombées négatives sur beaucoup de clubs et des États. Certes, les clubs champion’s d’Afrique auront plus de temps pour préparer leurs participations au mondial des clubs, dont le système de compétition va être bientôt modifié par la FIFA, mais cela ne constitue point un motif suffisant pour justifier  cet empressement de l’administration Ahmed Ahmed à européaniser la CAF.