Eliminatoires CAN 2023 : Le Nigéria est-il sur la bonne voie ? 

Les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations démarrent en juin 2022 pour l’équipe du Nigéria. Pourtant, les Super Eagles n’ont toujours pas d’entraîneur pour les guider dans cette campagne. La nomination du nouveau sélectionneur traîne et cela force à se demander si le Nigéria ne serait pas en train de faire fausse route. 

Avatar de HV Fréjus Par 05/05/2022 - 22:25
Eliminatoires CAN 2023 : Le Nigéria est-il sur la bonne voie ? 

Favoris pour la CAN 2021, les Super Eagles se sont fait éliminer au deuxième tour de la compétition, soit en huitièmes de finale par les Aigles de Carthage de la Tunisie (0-1). Quelques semaines plus tard, ils sont attendus pour se qualifier à la Coupe du monde 2022 au détriment des Black Stars du Ghana. Le résultat est encore un échec pour les nigérians éliminés sur l’ensemble de la double confrontation (0-0 ; 1-1). Le prochain rendez-vous est la qualification pour la CAN 2023 et jusqu’ici les Super Eagles sont sans sélectionneur. C’est l’entraîneur adjoint de la sélection, Salisu Yusuf, qui a été mandaté par la NFF pour constituer la liste de joueurs pour le rassemblement à venir.

Limogeage illico presto de l’encadrement technique

Après la débâcle et cette série de sorties décevantes de l’équipe nationale, la Fédération nigériane de football (NFF) a décidé de renouveler le staff technique à la tête des Super Eagles. Ainsi, Augustine Eguavoen et son collège d’encadreurs ont été remerciés. Un mois plus tard, c’est toujours du néant. Pourtant, le Nigéria entre en scène pour les éliminatoires de la CAN 2023 le 9 juin prochain. Avant même cela, les Super Eagles ont deux matchs amicaux dont l’un face au Mexique (28 mai) et le second contre l’équipe de l’Equateur (2 juin).

Plusieurs candidats divisent les décideurs

Dans ce genre de registre, les décideurs sont la NFF et le ministère des sports. Les deux entités n’arrivent pas à s’exprimer d’une même voix concernant ce dossier. Aux dernières nouvelles, les noms du portugais José Peseiro, le français Laurent Blanc et de l’espagnol Ernersto Valverde sont cités parmi les candidats. Seulement, la NFF qui avait entamé les discussions avec Peseiro, voudrait que le portugais prenne les rênes de l’équipe. Mais le ministère des sports s’y oppose et justifie sa position par le fait qu’il faut discuter avec les candidats afin de favoriser un traitement pour tous. Ce qui divise le plus est le fait que le camp ministériel proposerait aussi de confier l’équipe des Super Eagles à l’ancien international nigérian, Sunday Oliseh. Ce qui n’épouse pas l’assentiment de la NFF.

LIRE AUSSI:   Ligue des Champions CAF : ES Sétif - Ahly du Caire, Sur quelles chaînes voir le match ?

En retard, mais rien n’est tard

Quoi qu’on puisse dire, le Nigéria est bien loin du compte en ce qui concerne la préparation des deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2023. Il est clair que c’est un retard déjà acté dans la nomination d’un nouveau sélectionneur. Mais les Super Eagles ont de la chance de se retrouver dans un groupe où ils auraient certainement moins de mal pour se qualifier. Ceci dit, les dirigeants nigérians peuvent rattraper le coup en mettant fin à ce suspense au plus tôt, afin de permettre au nouveau sélectionneur de mieux entamer les préparatifs.

Avatar de HV Fréjus
Je suis Fréjus Voldi Hounvio, journaliste reporter sportif béninois à Africa Foot United. Passionné de football, j'aime aussi le tennis.
Nos recommandations: