Elim Mondial 2022 – Raoul Savoy (coach RCA) : « Fier de cette équipe inexpérimentée qu’on a commencée à construire »

Le sélectionneur de l’équipe centrafricaine, Raoul Savoy s’est exprimé à la fin de la rencontre RCA-Cap Vert disputée ce mercredi 1er septembre 2021 au Stade de Japoma à Douala, comptant pour la première journée des éliminatoires du Mondial 2022. Le technicien français s’est réjoui du nul (1-1) arraché face aux requins bleus donnés favoris dans […]

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé) Par 01/09/2021 - 23:02
Raoul -Savoy

Le sélectionneur de l’équipe centrafricaine, Raoul Savoy s’est exprimé à la fin de la rencontre RCA-Cap Vert disputée ce mercredi 1er septembre 2021 au Stade de Japoma à Douala, comptant pour la première journée des éliminatoires du Mondial 2022. Le technicien français s’est réjoui du nul (1-1) arraché face aux requins bleus donnés favoris dans la partie. Il s’est également projeté sur la prochaine sortie des es Fauves de Bas-Oubangui programmée le lundi 6 septembre 2021 face au Libéria.

Vous venez d’accrocher un nul face au Cap Vert, quel est le sentiment qui vous anime après ce résultat ?

D’abord, je suis très fier de cette équipe très jeune. On a une équipe aujourd’hui qui frise la vingtaine en moyenne. Nous avons des joueurs sans expérience, certains ont leur premier cap en tant qu’internationaux.  Je suis très fier quand même face à une équipe qui s’est qualifiée pour la CAN, qui a battu il y a quelques semaines les champions olympiques du Brésil, qui a battu le Cameroun. Pour nous, c’est un super point dans l’attitude. On bagarre, on revient au score, ce n’est pas facile ce genre de match dans des conditions difficiles. Après, tout n’est pas parfait, il y a un deuxième match à préparer pour le Libéria lundi, on doit améliorer certaines petites choses, surtout  dans la transition et dans la phase offensive mais dans l’ensemble, je suis très fier de cette équipe inexpérimentée qu’on a commencé à construire il y a quelques jours et qui a de l’avenir si elle continue à travailler dans cet esprit.

On a vu une deuxième mi-temps avec plus de qualité que  la première. Que s’est-il passé pendant la pause ?

Oui, souvent, on dit que la seconde mi-temps, c’est celle du coach (rire…) Donc, on a corrigé à la mi-temps, on a fait rentrer un ou deux joueurs aussi plus tranquilles au niveau du ballon, on est revenus au score ce qui a aussi mis un petit coup au moral des capverdiens et après, on a tenu, on a eu un moment difficile où on a eu à faire des changements, changer de système de jeu aussi en cours de match, ce n’est jamais simple, surtout avec une équipe inexpérimentée. Sur l’ensemble, c’est bien mais on  peut mieux faire au niveau du jeu dans la transition et dans les phases offensives et ça, on va le corriger.

Face au Libéria lundi, est-ce qu’on peut déjà imaginer quel sera le schéma tactique du coach Raoul Savoy ?

Non, pas encore. Au Libéria, on va commencer à s’y intéresser ce soir. J’ai mis des analystes vidéo qui sont en train de travailler dessus. Je ne travaille pas sur deux choses en même temps. Là, on s’est concentrés sur les capverdiens, ils ont un style de jeu tellement différent des libériens. Dans l’approche, ce n’est pas du tout la même chose. Là maintenant, on doit éteindre l’ordinateur, le rallumer et repartir sur totalement autre chose, sur une autre approche, sur d’autres éléments tactiques, corriger ce qu’on n’a pas bien fait et maintenant s’adapter à l’adversaire qui sera différent.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé)
Wiliam Tchango est coordonnateur de la rédaction Afrique Centrale à Africafootunited.com. Journaliste camerounais spécialiste du sport et précisément du football, il parcourt depuis 2008, les stades camerounais et africains pour suivre sa passion. Son riche parcours l'a déjà mené dans plusieurs rédactions camerounaises et africaines et à couvrir plusieurs grands rendez-vous sportifs africains.
Nos recommandations: