CdM Qatar 2022

Élim CdM Qatar 2022/ Covid-19 : Le Brésil prend de nouvelles mesures

Publié le : / Par

Les prochaines journées des éliminatoires du mondial Qatar 2022 dans la zone sud-américaine font prendre de nouvelles mesures aux autorités brésiliennes, notamment devant les réticences de l’Angleterre de laisser partir les joueurs brésiliens. De la notion de « bulle du football » à la durée même de la période FIFA, tout est à l’étude.

Derrière les dispositions prises par la Confédération Brésilienne de Football, et par le sélectionneur brésilien Tite en vue d’avoir un large éventail de joueurs, les autorités administratives du pays sont également sollicitées pour faciliter les choses. Tout est pour le moment suspendu au niveau de la Chambre civile du gouvernement qui fait valoir l’ordonnance ministérielle 655, entrée en vigueur et qui impose la quarantaine à tout citoyen brésilien qui revient du Royaume-Uni.
La FIFA pour sa part est en discussion avec le gouvernement britannique, en vue de l’assouplissement des règles de « bulle du football » qui visent particulièrement les joueurs évoluant en Angleterre et qui échapperaient à la quarantaine de 14 jours.

La Confédération Brésilienne dispute également avec la FIFA, en vue de faire augmenter la période FIFA à 11 jours au lieu de 9. C’est une idée émise en premier par la Ligue Espagnole. Aucune réelle suite n’ a encore transparu de ces initiatives. En attendant que tout soit élucidé, Tite se concentre sur sa liste qui ne prend pas en compte Neymar, pour le match face au Venezuela. Marquinhos, Éder Militão Bruno Guimarães et Gerson ne sont pas sûrs également d’être de la partie.