Elim CdM 2022/ Afrique: Madagascar – Bénin, un match sur fond de rachat

En froid avec leur peuple après leur non qualification à la CAN 2021, Malgaches et Béninois se retrouvent cet après midi pour le début d’une opération rachat à l’occasion des éliminatoires du Mondial 2022. Dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, les Ecureuils du Bénin effectuent un voyage périlleux à Madagascar ce mercredi, où […]

Avatar de Trinité Singbo Par 02/09/2021 - 12:34
Elim CdM 2022/ Afrique: Madagascar – Bénin, un match sur fond de rachat

En froid avec leur peuple après leur non qualification à la CAN 2021, Malgaches et Béninois se retrouvent cet après midi pour le début d’une opération rachat à l’occasion des éliminatoires du Mondial 2022.

Dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, les Ecureuils du Bénin effectuent un voyage périlleux à Madagascar ce mercredi, où ils vont affronter l’équipe locale. Une équipe des Barea qui sortent d’une mauvaise expérience des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 où ils ont été éliminés à la maison par le Niger, laissant leur place à l’Ethiopie. En face, il y aura aussi une équipe béninoise en panne d’inspiration et qui voudrait aussi effacer la mésaventure de Conakry. Ce sont donc deux équipes qui ont encore à travers la gorge l’élimination de la participation à la prochaine CAN qui vont se croiser. L’objectif pour chacune d’elle est de faire bonne impression d’entrée dans un groupe homogène composé de la RD Congo et de la Tanzanie en plus d’eux.

Entre rupture et continuité

Au lendemain de l’élimination des Barea, la tête de l’ancien sélectionneur, Nicolas Dupuis est réclamé par une partie de la population. Le sujet a même divisé pendant un moment les dirigeants du football malgache. Finalement, le français va céder sa place à un fils du pays, Eric Rabesandratana. L’ancien Parisien a pris les rênes d’une équipe déçue par la non qualification à la CAN 2021. Les autorités malgaches ont donc opté pour la rupture dans les méthodes de travail. Car même si Rabesandratana s’est basé sur l’ossature laissée par son prédécesseur, il n’en demeure pas moins que la façon de travailler diffère, chaque coach ayant sa rigueur et sa méthode.

Contrairement aux Malgaches, les autorités en charge du football au Bénin ont fait confiance de nouveau à Michel Dussuyer. Arrivé en 2018, le technicien français sera l’homme qui va conduire la destinée des Écureuils tout le long de cette campagne. Dans son effectif, il n’y a pas de changement, sauf ceux qui ont remplacé les joueurs blessés.

Les grands absents

Au total 5 joueurs importants seront absents pour cette confrontation, dont deux côté Malgache et 3 chez les Béninois. Au niveau des Barea, Eric Rabesandratana va devoir composer sans son défenseur expérimenté Jérémy Morel et le milieu de terrain Marco Ilaimaharitra. De son côté, Michel Dussuyer a perdu 3 joueurs clés. Il s’agit de Sessi d’Almeida (milieu de terrain), Olivier Verdon (défense) et Jodel Dossou (Attaque). Il s’agit d’un gros coup de massue sur la tête pour l’ancien gardien de but, car se sont tous des titulaires dans son dispositif.

Le public sera au rendez-vous

Dix milles supporters seront dans les travées du stade Barea Mahamasina pour pousser à la victoire les deux formations. En effet, sur demande des autorités malgaches et après analyse, la CAF a autorisé l’accès au stade des supporters pour ce match entre les deux équipes. Les Barea peuvent ainsi compter sur le soutien du public pour arracher la victoire.

Madagascar, un bon souvenir pour le Bénin

Les deux équipes se sont affrontées deux fois dans toute leur histoire et c’était même dans les cadre d’un mondial, celui qui s’est tenu en Allemagne en 2006. Le sort du tirage avait mis sur la route des Ecureuils, les Barea au premier tour. Le vainqueur de la double confrontation valide son ticket pour les phases de groupe. A l’issue des deux matchs, ces sont les Béninois qui ont su tirer leur épingle du jeu en faisant un nul de 1-1 en terre malgache, et surtout en arrachant une victoire in extremis au Bénin (3-2), grâce au troisième but marqué par Omar Tchomogo dans les ultimes minutes de la rencontre au match retour.

Mais de 2006 à aujourd’hui, l’eau a coulé sous le pont et les deux équipes ont connu un progrès assez remarquable, au point de jouer un quart de finale d’une CAN. En 2019, les deux équipes étaient quart de finalistes en Egypte. Les effectifs diffèrent et les contextes ne sont plus les mêmes.

Eliminatoires Mondial 2022, Groupe J

16h GMT : Madagascar – Bénin

10 000 supporters approuvés

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Trinité Singbo
Trinité Singbo est un rédacteur web béninois qui travaille depuis 2019 pour africafootunited.com. Scénariste et réalisateur de formation, il a suivi également des formations en journalisme. Il est passionné du sport en général. Son club de cœur au Bénin est Dragons FC de l'Ouémé.
Nos recommandations: