Elim CdM 2022/Afrique: Le mano-mano Algéro-Burkinabé se poursuit

Elim CdM 2022/Afrique: Le mano-mano Algéro-Burkinabé se poursuit

Publié le : / Par

En attendant la grande finale de ce groupe qui se jouera le 15 novembre prochain en Algérie, le mano-mano Algéro-Burkinabé se poursuit dans ce groupe A.  Même à distance, les deux formations se rendent coup pour coup et ni l’une ni l’autre ne veut lâcher prise. La lutte pour cette première place qualificative au dernier tour avant Doha est très bien lancée.

Les deux formations totalisent le même nombre de points 10, le même nombre de victoires 03 et le même nombre de nul 01.  Donnés comme favoris de ce groupe, les Verts de Belmadi ne s’attendaient pas à voir cette équipe du Burkina-Faso leur mettre autant de pression. Partis pour remporter tous leurs matchs et faire un carton plein, les camarades de  Mahrez sont quelque peu descendus de leur nuage en se rendant compte à l’image de cette seconde mi-temps disputée à Marrakech pour le compte de la seconde journée de ce groupe que leur tâche n’allait pas être une simple formalité. Une mi-temps au cours de laquelle les Etalons leur ont mené la vie dure. Des Étalons qui ont le mérite d’avoir réussi un parcours sans faute, en évoluant tout le temps hors de leur pays natal pour avoir fait de la ville de Marrakech (Maroc)  leur site d’accueil.

Il reste que, les hommes de Belmadi ont pris un léger ascendant sur les camarades de Tapsoba, pensionnaire du Standard de Liège, et meilleur buteur de son équipe durant cette phase avec 04 réalisations. En effet, Slimani and Co affichent un goal-average positif de +17 contre +9 pour les hommes de Kamou Malo pour avoir inscrit 19 buts contre seulement 09 pour leurs adversaires.  Le hasard du calendrier a fait que les deux équipes devraient se retrouver avec la même égalité de points le jour de leur prochaine confrontation, tant on ne sait pas comment le Niger pour le Burkina-Faso et Djibouti pour l’Algérie pourraient les freiner. Deux formations aux moyens matériels et techniques limités qui n’ont fait que subir et surtout limiter les dégâts. Ni le Niger, ni Djibouti n’ont réussi à faire basculer ce groupe en faveur de l’une des deux premiers du groupe. Face à deux ténors du football africain, le Mena et les Requins de la Mer Rouge savaient dès l’entame de cette compétition qu’ils n’avaient rien à espérer, même si les Nigériens ont la faveur de leur victoire hors de leurs bases à Marrakech sur Djibouti (4-2) avaient eu un soupçon d’espoir de venir bousculer la hiérarchie du groupe avant qu’ils ne soient sèchement remis à leur place notamment par l’Algérie qui leur ont infligé un 6-1 et 4-0 nets sans bavures. Ainsi donc, il faudrait attendre la dernière journée de ce groupe pour savoir qui ira disputer l’ultime phase avant le Mondial Qatari.

Enfin, il est à noter que pour la première fois de leur histoire, les Djiboutiens jouent dans la cour des grands en se hissant à la phase de poules. Eux qui étaient habitués aux abonnés absents des compétitions continentales ou lorsqu’ils sont présents, ils ne dépassent guère le tour préliminaire. Malgré les résultats enregistrés jusque-là avec autant de défaites (4) pour autant de matches et un goal-average négatif -16 pour avoir encaissé 18 buts et marqué deux (contre le Niger), les Requins de Djibouti viennent d’engranger une formidable somme d’expérience qui leur permettra de se hisser assez souvent à la phase de poule.

Point du Groupe A

Algérie: 10 points

Burkina-Faso: 10 points

Niger: 3 points

Djibouti: 0 point