Elim. CdM 2022 – Affaire Qatar : Les Pays-Bas vont emboîter le pas à l’Allemagne

Elim. CdM 2022 – Affaire Qatar : Les Pays-Bas vont emboîter le pas à l’Allemagne

Publié le : / Par

C’est un secret de polichinelle, la Coupe du Monde au Qatar suscite des controverses eu égard aux préparatifs qu’effectuent ce pays qui ne respecte pas les droits de ceux qui œuvrent sur les chantiers. C’est du moins ce que rapporte The Guardian qui a évoqué des centaines de morts dans son enquête sur cette affaire. Les sportifs se mêlent à la danse et réclament le respect des droits humains.

Cette situation a amené plusieurs équipes nationales à envoyer un message aux autorités Qataris, à l’instar des sélections allemande et norvégienne. Désormais, la formation des Pays-Bas s’alignent aussi pour exiger le respect des droits humains. Matthijs de Ligt et Frank de Boer, respectivement défenseur et sélectionneur des Pays-Bas, ont confirmé leur intention de faire une action pour dénoncer les conditions des travailleurs au Qatar, pays hôte du prochain Mondial. « Je peux vous donner un petit scoop : nous prévoyons de faire quelque chose », , a lancé le défenseur central de la Juventus.
« Je ne peux pas encore dire ce que c’est, vous le verrez samedi. Mais il va certainement y avoir quelque chose. Nous en avons parlé dans notre groupe de discussion sur WhatsApp. Tout le monde lit et entend parler de la situation là-bas, même lorsque nous sommes concentrés sur nos clubs. C’est un sujet d’actualité alors quand il se passe des choses ou quand nous entendons des histoires sur le Qatar dans les médias, nous commençons à en parler et à discuter. Nous voulions faire la meilleure chose pour cette équipe, mais aussi la meilleure chose à montrer au monde extérieur », a déclaré le sélectionneur de Boer, avant d’ajouter : « nous pensons que la situation au Qatar a été mauvaise et qu’elle n’est toujours pas bonne. Nous allons agir collectivement », a ajouté le sélectionneur Frank de Boer.