ELIM CAN CAN 2019 GROUPE H / RWANDA 1 – CÔTE D’IVOIRE 2 : LES ÉLÉPHANTS S’IMPOSENT SUR LE FIL

ELIM CAN CAN 2019 GROUPE H / RWANDA 1 – CÔTE D’IVOIRE 2 : LES ÉLÉPHANTS S’IMPOSENT SUR LE FIL

Publié le : / Par

 

 

CAF.jpeg ELIM CAN CAN 2019 GROUPE H / RWANDA 1 – CÔTE D’IVOIRE 2 : LES ÉLÉPHANTS S’IMPOSENT SUR LE FIL
Par Moya DIA

Rwandais et ivoiriens accusent un déficit de trois points pour avoir perdu leur premier match. L’obligation de faire un résultat, ils l’ont à cœur en foulant la pelouse du stade Régional Nyamirambo.

Les Éléphants semblent l’avoir compris. Proprement, les balles étaient sorties. Les hommes d’Ibrahim Kamara prenaient un ascendant sur la partie. En souffrance, les Guêpes trouvaient le moyen d’inquiéter la formation ivoirienne. Après s’être débarrassé du marquage de Geoffroy Serey, le milieu de terrain rwandais, Yannick Mukunzi tentait un joli lobe après avoir vu la position avancée du portier ivoirien, Sylvain Gbohouo. Son geste terminait sa course sur la barre transversale ivoirienne (7è). Avec beaucoup de détermination la formation hôte, rentrait dans son match. Elle trouvait le moyen de faire douter la bande à Kamara. Les automatismes manquaient cruellement entre les différentes lignes ivoiriennes. Esseulé et sans pourvoyeur, Jonathan Kodjia se battait comme un beau diable pour se mettre sur orbite. Les garçons de Vincent Mashami gênaient considérablement le dispositif ivoirien. Son trident offensif, Muhadjiri Hakizima-Haruna Niyonzima-Kagere Medie causait de réels soucis à Eric Bailly et Serge Aurier. Le Rwanda prenait confiance, un peu trop. Alors qu’on se dirigeait allègrement vers un score de parité à la pause, le portier rwandais, Olivier Kwizera commet une grosse boulette. Recevant une passe en retrait de son défenseur, Djihad Bizimana, le gardien rwandais se manque en tentant de dribbler J.Kodjia, qui avait suivi l’action d’inscrire le premier but ivoirien (0-1 ; 45è+1). La pause, l’aubaine pour Kwizera de reprendre ses esprits.

Au retour des vestiaires du stade Régional Nyamirambo de Kigali les déboires vont encore s’enchainer pour le Rwanda. La formation ivoirienne va corser l’addition. À la réception d’une belle transversale de Serge Aurier, l’attaquant ivoirien, Max-Alain Gradel reprend d’une volée du droit, nettoyant la lucarne gauche de Kwizera, impuissant (0-2 ; 48è). Les poulains de Mashami n’abdiqueront pas. Ils n’éprouvaient aucune difficulté à se projeter de l’avant. Une nouvelle fois, ils vont trouver la barre transversale ivoirienne. Sur un coup franc entrant côté droit, Patrick Sibomana place une tête qui meurt sur la barre (55è). À force d’y croire, les Guêpes réussiront à réduire l’écart. À la suite d’une autre barre transversale rwandaise, Kagere Medie conclue de la tête le centre de Muhadjiri Hakizimana après que Gbohouo effectuait une sortie hasardeuse comme à son habitude (1-2 ; 65è). En souffrance, les Éléphants terminaient la partie face à une formation Rwandaise motivée.

Malgré la belle volonté, les protégés de Vincent Mashami vont s’incliner une seconde fois dans ses éliminatoires. Les chances de qualification pour le Cameroun s’amenuisent. Les Éléphants, eux, réussissent à se relancer dans le groupe J après la défaite à domicile face à la Guinée.