Elim. CAN 2022 : Le bal est ouvert

Elim. CAN 2022 : Le bal est ouvert

Publié le : / Par

Après un an d’inactivité en raison de la pandémie du coronavirus, les matchs qualificatifs à la CAN 2022 ont débuté mercredi. Au cours du « Restart », la Lybie a été dégoutée quand les Comores et la Mauritanie repartaient frustrés.

Hold-up équato-guinéen en Libye

Le « Restart » aura un gout amer pour la Libye. Dans une poule J où toutes les équipes se valent, les Libyens ont été balancé sur leur terrain. Pourtant tout semblait bien se dérouler puisqu’ils avaient repris l’avantage après avoir été mené au score. Emballés puis emportés par l’autosatisfaction, les Chevalliers de la Méditerranée vont broyer du noir en fin de partie face à des équato-guinéens, bien décidés à embarquer pour le Cameroun.

Mauvaise gestion des Mourabitounes

Elle a vendangé un premier joker. La Mauritanie a laissé filer trois précieux points dans les derniers instants de la partie lors de la réception du Burundi. Prenant l’avantage à la demi-heure grâce à Bakary Ndiaye, les Mourabitounes, tombés dans l’euphorie vont constater l’égalisation de Saidi Ntibazonkiza (79è). Si le Burundi de Saido Berahino récolte son premier point, la Mauritanie, elle, manque l’occasion de se rapprocher du Cameroun.

Buteur, Youssouf M’Changama voit rouge

Ce match de la 3è journée aura un gout inachevé pour Youssouf M’Changama. Après avoir mis les Comores dans de bonnes dispositions en inscrivant le premier but, le guingampais a été contraint d’abandonner ses partenaires au bout de 41è minutes. Il a écopé d’un deuxième carton jaune après celui du début de match. Impuissant, il assistera à l’égalisation du Kenya. Pire, il va rater le match retour.