Elim CAN 2022: Belmadi, Benlamri et Zetchi reconnaissent la force du Zimbabwe

Elim CAN 2022: Belmadi, Benlamri et Zetchi reconnaissent la force du Zimbabwe

Publié le : / Par

A l’occasion de la 3è journée des éliminatoires de la CAN 2022 dans le groupe H, l’Algérie a conforté sa place de leader en enregistrant un troisième succès d’affilée, en autant de sorties. Face à la vaillante équipe zimbabwéenne, les Fennecs n’ont pas tremblé. Ils ont battu leurs homologues des Warriors par 3-1. Après cette victoire qui permet à l’Algérie de faire un pas de plus vers Cameroun 2022, Djamel Belmadi (sélectionneur, Algérie), Djamel Benlmari (défenseur, Algérie) et Kheireddine Zetchi (président de la FAF), se sont prononcés.

Djamel Belmadi (Coach Algérie) : « On a joué pour nous qualifier le plutôt possible à cette CAN. Mais ce n’était pas facile de gagner cette très bonne équipe zimbabwéenne. C’est une équipe qui joue en bloc compact et il est très difficile de battre une équipe jouant de cette manière, car il n’y a pas trop de possibilités pour trouver des espaces et des intervalles. Devant une telle équipe qui joue la défense en se basant sur les contres, c’est difficile de concrétiser. On devait faire un équilibre entre attaquer et rester vigilants sur les contres de l’adversaire. On mène 2-0 en première mi-temps et on a voulu chercher le 3ème but pour jouer plus à l’aise, mais c’était difficile bien qu’on ait pu réaliser ce troisième but. Ce que je retiens surtout en deuxième mi-temps c’est le fait qu’on n’a pas su ressortir les balles convenablement et c’est un point noir qu’il faudrait bien régler. En tous cas on va là-bas pour gagner. C’est difficile surtout que le terrain n’est pas comme celui du 5 juillet, mais on doit bien s’y adapter ».

Djamel Benlamri (Algérie) : « C’est un match difficile devant une bonne équipe zimbabwéenne. Encore une fois, on s’aperçoit qu’il n’y a plus désormais d’équipe faible en Afrique. On a eu quelques difficultés durant ce match, mais heureusement qu’on a pu battre cette coriace équipe zimbabwéenne. Étant devenue l’équipe à battre, on devra donc bien nous concentrer lors du prochain match à Harare pour tenter un bon résultat. Quant à ma blessure, je me suis remis et j’espère revenir en force au fil des jours grâce au bon travail de l’équipe médicale. ».

Khireddine Zetchi (président fédération algérienne) : « D’abord je dois féliciter les joueurs et les staffs pour cette victoire. Ensuite, je dois reconnaître que le match a été difficile surtout les 20 premières minutes toutes acquises aux zimbabwéens. Par la suite, les joueurs ont été très patients et ont joué avec calme et concentration. Après le premier but les joueurs se sont libérés et on a finalement gagné ce match bien que difficilement devant une bonne équipe zimbabwéenne. On doit d’ailleurs préparer le prochain match et j’espère qu’on réalisera un bon résultat lors de cette deuxième manche en déplacement. ».