Elim Can 2022 (Algérie – Zimbabwe) : La presse publique algérienne immunisée contre le coronavirus ?

Elim Can 2022 (Algérie – Zimbabwe) : La presse publique algérienne immunisée contre le coronavirus ?

Publié le : / Par

Pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2022, la sélection algérienne de football reçoit son homologue du Zimbabwe, le 12 novembre 2020. Pour cette confrontation, les autorités du pays maghrébin n’ont admis aucun organe de presse pour la couverture, en dehors des organes publics. Un privilège qui ne fait pas l’unanimité et qui laisse croire à une « discrimination ».

Les organes de la presse privée seraient-ils de trop en ? C’est ce que l’on est tenté de dire après avoir pris connaissance des mesures spécifiques annoncées par la Fédération algérienne de football (FAF), en vue des prochains matchs des éliminatoires de la Can 2022 entre l’Algérie et le Zimbabwe. « Seules les équipes (journalistique et technique) de l’ENTV seront autorisées à accéder au stade, selon le zoning établi par les officiels de la sécurité de la CAF. Les radios nationales publiques sont également prévues pour accéder aux espaces et box qui leurs sont réservés (sous réserve de l’accord de la CAF) », renseigne le communiqué publié par la FAF, ce samedi 7 novembre 2020. 

Pourquoi la presse privée n’a pas été sollicitée, ne serait-ce qu’une frange, pour assurer la couverture de la rencontre ? Il est vrai que les contextes actuels de la pandémie ne permettent pas de réunir un grand nombre de personnes pour les matchs, mais une ou deux organes de presse (écrite, radio ou télévision) peuvent être associés pour ne pas faire des mécontents. Ceci aurait pu amener à rendre tout le monde concernés par la confrontation.

La rencontre entre Algérie et Zimbabwe se joue le jeudi 12 novembre 2020, à partir de 19h00 GMT.