Mohamed Magassouba

Elim. CAN 2021 – Mali : Le casse-tête de Mohamed Magassouba pour la liste des Aigles

Publié le : / Par

Les dernières journées des éliminatoires de la CAN 2021 se rapprochent à grand pas. A quelques jours de l’échéance, les sélectionneurs publient à la suite, la liste des joueurs convoqués pour les matchs de la prochaine trêve internationale. Au Mali, les supporters s’impatientent de découvrir les Aigles retenus par Mohamed Magassouba. Cependant, le sélectionneur malien tarde à publier sa liste en raison du casse-tête auquel il est confronté. Un grand nombre d’absences en raison de la position des clubs français.

Sur autorisation de la FIFA, les clubs peuvent s’opposer au départ de leurs joueurs en équipe nationale à cause des mesures de sécurité prises contre le Coronavirus. Cette situation complique les choses pour plusieurs sélections qui sont obligées de se passer de joueurs importants. Pour les 5è et 6è journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021, le Mali sera, à l’instar de la plupart des Nations africaines, privé de quelques joueurs. Dans le nid des Aigles, les absences seront encore plus accentuées en raison du nombre d’internationaux évoluant dans l’Hexagone.

Il y a quelques heures, la Ligue de football professionnel (LFP) de France a annoncé par le biais d’un communiqué, la décision commune des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 de ne pas libérer les joueurs internationaux non européens pour la prochaine trêve internationale. Cette décision drastique plonge une grande partie des équipes africaines dans le dur. Le Mali est particulièrement touché, car comptant 15 joueurs internationaux évoluant dans les équipes de première et deuxième division française.

Il s’agit notamment de Boubacar Kiki Kouyaté et Mamadou Fofana (FC Metz), Moussa Doumbia et El Bilal Touré (Stade de Reims), Kalifa Coulibaly et Charles Traoré (FC Nantes), Cheick Doucouré et Massadio Haïdara (Racing club de Lens), Hamari Traoré (Rennes), Kouamé N’Guessan (Lille), Sikou Niakaté (Guingamp), Molla Wagué (Amiens), Senou Coulibaly (Dijon), Lassana Coulibaly (Angers) et Souleymane Diarra (Pau FC). Le sélectionneur malien Mohamed Magassouba devra se passer d’eux et trouver des alternatives de choix pour les matchs contre la Guinée et le Tchad les 24 et 28 mars prochains.

Les craintes sur de nouvelles disponibilités des joueurs en Europe ?

En plus des forfaits déjà sûrs, sauf retournement de dernière minute, le technicien malien pourrait avoir à composer avec d’autres indisponibilités. Certains clubs européens où évoluent les joueurs maliens peuvent en effet décider de les retenir, compliquant davantage la tâche au sélectionneur. Dans le pire des cas, Mohamed Magassouba verrait encore sept joueurs intéressants lui filer sous les doigts pour les prochaines échéances. Il s’agit principalement des joueurs évoluant en Angleterre, notamment Yves Bissouma (Brighton & Hove Albion) et Moussa Djenepo (Southampton), en Allemagne comme Amadou Haïdara (RB Leipzig) et Diadié Samassékou (Hoffenheim), ou au Portugal comme Falaye Sacko (Guimaraes), en Moldavie comme Adama Traoré (FC Sheriff, Moldavie) ou encore en Arabie saoudite comme Ichaka Diarra (Al-Arabi). Cette inquiétude est heureusement peu évidente, au regard des joueurs européens déjà convoqués par les autres sélections africaines. La Guinée, prochain adversaire du Mali comptera par exemple sur son précieux Naby Keita de Liverpool lors de la réception des Aigles dans quelques jours. Quoi qu’il en soit, la probabilité de voir des joueurs d’autres clubs européens que la France non sélectionnable ce mois reste présente, bien que faible.

Le Mali déjà qualifié, l’opportunité de faire des essais ?

Leader du Groupe A avec 10 points, le Mali est l’une des quatre Nations déjà qualifiées pour la Coupe d’Afrique des Nations 2021 en plus du Cameroun, pays hôte de la compétition. Les résultats de ces deux dernières journées permettront de déterminer si les Aigles qui comptent deux points d’avance sur la Guinée, termineront à la première ou à la deuxième place de leur groupe. Quels que soient les résultats enregistrés durant ce mois, le Mali ne manquera donc pas la prochaine édition de la CAN. Face à cette sérénité, Mohamed Magassouba qui devra faire appel à de nombreux nouveaux, peut saisir l’occasion afin de tester de nouveaux joueurs. Le technicien malien offrira ainsi à quelques talents maliens, l’opportunité de montrer au peuple qu’ils sont prêts pour les défis de grande envergure. S’il réalise les choix corrects, Magassouba améliorera les cartes dont dispose la sélection malienne afin de pouvoir disposer de prochains atouts de choix à l’avenir.

Le CHAN, la meilleure option au besoin de renforts

Au dernier Championnat d’Afrique des Nations disputé au Cameroun, le Mali a ébloui le continent. Réalisant son meilleur parcours dans la compétition, la sélection locale malienne emmenée par Nouhoum Diané, s’est hissée en finale avant de tomber devant le Maroc (0-2). Médaillés d’argent, les Aigles locaux ont franchi un réel palier dans leurs carrières. Avec l’expérience engrangée, quelques-uns d’entre eux se sont ouvert la voie du vieux continent où ils se sont engagés avec des écuries de première division.

Le choix le plus évident pour Mohamed Magassouba serait de faire appel aux Aigles locaux qui ont déjà vaillamment défendu les couleurs nationales. Il ne serait donc pas surprenant de remarquer un bon nombre de locaux dans la liste du technicien malien. Une telle décision ne serait que bénéfique pour le football malien qui ferait ainsi la promotion des footballeurs locaux et pourrait alors avoir encore plus cordes à son arc afin de s’élever au rang des nations favorites pour prétendre au sacre en Coupe d’Afrique des Nations.