Elim CAN 2021: Les prochaines journées toujours sous menace de la Covid-19 ?

Elim CAN 2021: Les prochaines journées toujours sous menace de la Covid-19 ?

Publié le : / Par

La Confédération Africaine de Football (CAF) a décidé de la tenue des 3è et 4è journées des éliminatoires de Coupe d’Afrique des Nations 2021, programmée en 2022, au mois de Novembre 2020. Toutefois, il est à noter que, la menace de la Covid-19 pèse toujours sur ces matchs décisifs dans la course pour le Cameroun.

Le Coronavirus (Covid-19) a bouleversé en grande partie les divers calendriers sportifs au sein du football mondial en général et celui africain en particulier. Prévues initialement pour se tenir en Août et en Septembre, les 3è et 4è journées se tiendront finalement entre le 9 et le 17 Novembre prochains. Un nouveau calendrier qui semble sûr pour l’instance dirigeante du football africain mais qui n’est pas sans risque.

A moins d’un mois des prochaines joutes continentales, les pays africains dans la quasi-totalité ont livré des matchs amicaux ce mois lors des journées FIFA. Plusieurs des matchs programmés ont eu lieu mais d’autres non. C’est le cas de Guinée – Gambie, Mali – Iran ou encore Sénégal – Mauritanie. Ces matchs susmentionnés, ont subi la dure réalité de la Covid-19. Ils ont été annulés par les organisateurs après des cas positifs enregistrés parmi les acteurs.

A l’heure actuelle, plusieurs joueurs africains ont été testés positifs au Coronavirus (Covid-19). La série est toujours en cours. Plusieurs d’entre eux ont manqué les regroupements et beaucoup ont contracté le virus lors du stage avec leurs équipes nationales. Une situation très inquiétante à laquelle la CAF doit très vite réfléchir en vue de proposer un plan d’action dans les meilleurs délais. Toutefois, on peut s’imaginer que l’instance prendra des mesures qui sont les suivantes.

Test PCR à toutes les équipes, le staff technique et autorités, matchs à huis clos, gestes barrières, isolement des joueurs suspectés ou infectés et bien d’autres. Mais qu’adviendra-t-il si une équipe se retrouvait avec 12 joueurs dans son effectif ? Ou qu’une équipe perdait subitement tous ses gardiens pour une raison ou une autre ? C’est déjà arrivé avec la Guinée et le Sénégal ce mois. Il est important de jouer certes, mais la santé devrait rester la priorité.