Elim CAN 2021 : Les Barea essuient des critiques des médias malgaches

Elim CAN 2021 : Les Barea essuient des critiques des médias malgaches

Publié le : / Par

Décidément cette pilule est très difficile à avaler pour tous les observateurs de la vie sportive à Madagascar. Après cette correction infligée par les Antilopes d’Éthiopie (4-0) aux Barea lors de la 5è journée des Éliminatoires CAN 2021, la presse plus précisément, n’a pas fait de cadeaux aux acteurs de cette débâcle notamment les joueurs.

Les critiques continuent et sont implacables à l’endroit des Barea après ce naufrage à Bahir Dar. Pris à la gorge, les poulains de Dupuis ont fini par se rendre de la pire des manières. Du portier malgache Melvin, jusqu’à l’attaquant Faneva Ima en passant par la défense et les milieux, tous en ont eu pour leur compte.

Les commentaires très souvent acerbes se rejoignent toutefois sur un fait : » Nicolas Dupuis ne gagnerait rien en s’entêtant à remettre le même onze de départ devant les nigériens. Il va falloir trouver autre chose et admettre que certains joueurs ne peuvent pas tenir les 90 mn avec le poids de l’âge et le manque de temps de jeu au sein de leurs clubs respectifs », a fait remarquer Clément Rabary, l’un des doyens de la presse malgache à Midi-Madagascar

Pour lui, « le gardien du PSG Mathias Randriamamy est mieux à la place de Melvin Adrien qui n’a plus sa place au FC Martigues, un club de National 2 en France. De même, Carolus est coupable d’être trop individualiste et n’a pas non plus de temps de jeu dans son club en Arabie Saoudite . Faneva Ima, laissé seul en attaque, n’aurait dû avoir droit qu’à une seule mi-temps comme beaucoup d’autres du reste pour ne citer que Bolida et Zotsara ainsi que Voavy Paulin », a insisté Clément Rabary.

À la question de savoir qui peut-on alors aligner contre le Niger, le confrère répond : « Dans une configuration en 4-4-2, il faut Njiva à la place de Carolus et Deba Kely au lieu de Zotsara. Et pour parler des hommes en forme du moment, Doddy formerait le troisième homme au milieu et Berajo servirait le rôle de taulier à la place de Bapasy. Mais autant le dire, ce sont des propositions dans l’espoir de voir les Barea gagner à Toamasina car le dernier mot appartient à Nicolas Dupuis », a t-il dit.