Elim. CAN 2021 – Egypte : Wael Gomaa fustige le jeu des Pharaons malgré la qualification

Elim. CAN 2021 – Egypte : Wael Gomaa fustige le jeu des Pharaons malgré la qualification

Publié le : / Par

Wael Gomaa s’est prononcé sur le style de jeu de la sélection égyptienne lors du match de la 5è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Dans des propos accordés à Bein Sport TV, l’ex international égyptien a tancé le sélectionneur Hossam El-Badry et ses protégés, en dépit de la qualification obtenue.

L’Egypte a empoché son billet pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en réalisant un match nul avec le Kenya à Nairobi pour le compte de la 5è journée des éliminatoires. La qualification des Pharaons bien que bien accueillie par les supporters, n’a pas suffi pour dissimuler la prestation en demi-teinte de Mohamed Salah et les siens aux yeux de tous les observateurs du football égyptien.
Ex international égyptien, Wael Gomaa suit toujours l’actualité de la sélection égyptienne. Dans des propos accordés à Bein Sport TV, l’ancien joueur d’Al Ahly a pointé du doigt le jeu des Pharaons. Longtemps bousculé par le Kenya, l’Egypte a joué à se faire peur sans réellement asseoir sa maîtrise sur la rencontre.
« Quels matchs faut-il gagner et lesquels jouer ? Est-ce une finale ? Nous n’avons pas gagné aujourd’hui et n’avons pas bien joué. J’étais optimiste avant le match, mais le but que nous avons concédé montre à quel point nous n’étions pas organisés », a-t-il commencé soulignant le niveau de jeu peu appréciable affiché par les protégés de Hossam El-Badry.
Il pousse plus loin en comparant le style de jeu de la sélection égyptienne sous Hector Cuper, qui a notamment qualifié l’équipe au mondial 2018 en Russie, au niveau affiché sous El-Badry. « L’équipe nationale n’a aucune forme. Nous avions l’habitude de critiquer l’équipe sous l’ancien entraîneur Hector Cuper, mais au moins il y avait une forme défensive et nous avons joué sur la contre-attaque », a-t-il commencé.
Il soutient en tançant El-Badry et ses protégés pour l’absence d’engagement, de détermination, et de style de jeu bien visible. « Mais aujourd’hui, je n’ai pas vu un style de jeu clair. Les joueurs n’étaient pas impatients de jouer pour l’équipe nationale égyptienne et il n’y avait pas de travail d’équipe. Oui, j’ai cherché des excuses pour Hossam El-Badry, en raison du manque de camp d’entraînement, mais nous devons parfois voir un style de jeu approprié », a-t-il conclu.