Elim CAN 2021 – Bénin : Un joueur contrôlé positif au Coronavirus

Elim CAN 2021 – Bénin : Un joueur contrôlé positif au Coronavirus

Publié le : / Par

L’heure est à la vigilance dans l’état-major des Ecureuils du Bénin. A quelques heures d’affronter le Nigéria dans le cadre de la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2021, le Bénin enregistre un forfait dans son effectif. Le sélectionneur Michel Dussuyer a déclaré ce vendredi avoir enregistré un cas positif au Covid-19 dans son groupe.

Les Ecureuils se sont retrouvés dans l’après-midi de ce vendredi au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo pour une séance ouverte au public. Pendant 1h, Michel Dussuyer et ses poulains ont travaillé la conservation de balle et l’efficacité devant les buts. Ce qui permet au sélectionneur d’apprécier l’état de son groupe qui a enregistré une mauvaise nouvelle.

« Mon groupe se sent bien. On reste toujours vigilant avec le Covid-19 parce qu’on a eu un cas au sein de l’effectif qui a été mis en isolement tout de suite. Sinon le reste de la troupe va bien. L’ambiance est bonne, le travail est bon. », a déclaré Michel Dussuyer qui s’est voulu rassurant.

Si l’identité du joueur n’a pas été révélée, tout porte à croire qu’il s’agirait tout de même d’un élément du bastion défensif. Le technicien français a d’ailleurs fait appel à un joueur du championnat béninois pour le remplacer. Il s’agit de Jean Ogouchi, un défenseur central des Dragons de l’Ouémé.

Deuxièmes du groupe K à un point du leader, Nigéria, les Ecureuils savent que ce derby de l’Afrique de l’Ouest ne sera pas facile. « C’est un grand rendez-vous. On a aussi un peu hâte d’y être. C’est un grand match en plus. On sait ce qui nous attend. Cette équipe du Nigéria est un grand d’Afrique avec des individualités notamment sur le secteur offensif. », a reconnu Dussuyer.

Malgré la force offensive des Super Eagles, le Bénin veut rééditer l’exploit de Kouhounou réalisé face à l’Algérie lors des éliminatoires de la CAN 2019. Les Écureuils avaient réussi à faire tomber l’Algérie 1-0 pour la toute première fois de son histoire. « On sait que le danger peut venir à tout moment. A nous d’être prêts, de faire un grand match comme on sait le faire quand on croise les grosses équipes. », a lancé le sélectionneur du Bénin.