ELIM CAN 2019 : MALI 0 – BURUNDI 0 : LES AIGLES LAISSENT DES POINTS À DOMICILE

Publié le : / Par

Le score, nul et vierge à la pause comme au coup de sifflet final, était somme toute flatteur pour le Burundi.Le match en général  allait s’avérer être à sens unique. Et malgré une courageuse défense des Burundais, ces derniers craquaient des moments occasionnant de nombreuses situations standards que les Maliens n’arrivent pas malheureusement à exploiter.

Pas de troisième victoire d’affilée du Mali. Néanmoins les Aigles gardent la tête du groupe avec 7 points derrière le Burundi 5 points.La conférence de presse d’après match,  a été émaillée d’un tout autre accueil au sélectionneur Mohamed Magassouba. Les journalistes maliens non contents du huis-clos décrété par le technicien pendant le séjour de la préparation, ont hué en ces termes « huis-clos, huis-clos »

« Nous avons eu notre temps fort et faible comme l’adversaire. Mais j’attends mardi pour donner une réponse finale.  je dirai que le Burundi est une équipe valeureuse », a dit le sélectionneur du Mali en conférence de presse.

Pour sa part le sélectionneur du Burundi estime qu’il avait fait le déplacement pour« Faire un résultat au Mali et bien négocier le match à domicile », confie au site fAfricafootunited.com Niyungeko Alain Oilivier« Nous avons fait un boulot, reste l’autre. C’est important de prendre ce point chez le premier du groupe.», a-t-il ajouté

Le milieu défensif,  Saido Berahino pense que ce partage des points n’est pas mauvais« Je suis fier de mes coéquipiers et nous avons appliqué à la lettre ce que le coach a dit. On a montré qu’on était au Mali pour un boulot. Mission accomplie à moitié. Reste la seconde manche que nous allons préparer »

Le stade n’était pas plein

Le stade du 26 mars de Bamako n’avait pas fait son plein pour ce premier acte de Mali Burundi « Les billets étaient chers. Au lieu de 1500 FCFA montant de base, on voulait les billets au prix de 500 », le membre du comité des supporters des Aigles, étaient très remontées ce à quelques heures du coup d’envoi.