ELIM CAN 2019 – LYBIE – NIGÉRIA : GERNOT ROHR SE VEUT PRUDENT

Publié le : / Par

Après avoir écrasé la Libye  (4-0) samedi au Godswill Akpabio Stadium de Uyo, les Super Eagles ont rendez-vous pour la manche retour ce mardi 16 octobre 2018 à Sfax en Tunisie. C’est cette ville tunisienne qui a été choisie par les libyens pour accueillir Odion Ighalo et ses coéquipiers. Les nigérians qui ont besoin d’une nouvelle victoire pour espérer récupérer la tête du Groupe E à l’Afrique du Sud se déplacent en vrais conquérants malgré le doute qui entoure la participation de deux de leurs joueurs: Abdulahi, joueur de Bursaspor et Ola Aina de Torino FC. « L’équipe est en confiance. Ils sont déterminés à s’imposer en Tunisie et ils sont convaincus que c’est largement possible », confie  à AFU, Kayode Ogundare, journaliste à Complete Sport, un média local. L’équipe Nigériane a effectué la reconnaissance du stade ce mardi soir, quelques heures seulement après son arrivée en terre tunisienne 

Auteur d’un ha-trick au match aller, Odion Ighalo sera l’une des attractions de ce rendez-vous. Très critiqué après le Mondial Russe 2018 et son raté spectaculaire contre l’Argentine , le joueur de Changchun Yatai a réussi à reconquérir les fans des Super Eagles. « Je remercie les fans qui n’ont cessé de croire en moi y compris après le Mondial. Et même ceux qui ne croyaient pas en moi, je les remercie puisqu’ils supportaient aussi les Super Eagles », a-t-il réagi dans une radio nigériane. « J’entends  travailler et me donner à 100% à chaque fois que je serai en sélection « ,  a ajouté le golleador.

Gernot Rohr, le technicien franco-allemand des Super Eagles lui, refuse de prendre les Chevaliers de la Méditerranée de haut. « Le match de demain sera plus difficile que celui de samedi. C’est toujours difficile de jouer deux fois la même équipe en trois jours et de gagner les deux matches. Mais nous avons la même motivation et la même soif de victoire que la dernière fois « , a-t-il indiqué en conférence de presse.

La Libye ne se présentera guère en victime résignée. Les Chevaliers de la Méditerranée qui étaient sur une bonne lancée avant cette déculottée en terre nigériane savent que rien n’est encore totalement perdu. Une victoire les replacerait devant leur adversaire,  les relançant de fait parfaitement dans la course à la qualification à la CAN 2019.