ELIM CAN 2019 GROUPE D / GAMBIE 1 ALGÉRIE 1 : UN MATCH D’HOMMES POUR LES FENNECS

ELIM CAN 2019 GROUPE D / GAMBIE 1 ALGÉRIE 1 : UN MATCH D’HOMMES POUR LES FENNECS

Publié le : / Par

CAF.jpeg ELIM CAN 2019 GROUPE D / GAMBIE 1 ALGÉRIE 1 : UN MATCH D'HOMMES POUR LES FENNECS

 Par Karima K.

Au-delà du score de parité qui a sanctionné cette rencontre, le plus important côté Gambiens et Algériens c’est qu’il n’y avait ni débordement, ni victime au coup de sifflet final de cette empoignade comptant pour la deuxième journée des qualifications pour la CAN. Avouons-le sans détour, la confédération africaine de football aurait été tenue pour responsable si la rencontre avait dérapé.

Pour en revenir à la rencontre sur le terrain, les fennecs savaient bien avant le début de cette confrontation que l’expédition en terre Gambienne n’allait pas être de tout repos : Condition climatique, pelouse en mauvaise état …Bref tous les ingrédients plaidaient pour un véritable match traquenard. Un guet -apens ! Quelques heures auparavant, le quintuple champion d’Afrique et détenteur du trophées’en sortait miraculeusement face aux petits poucets comoriens . Le Ghana rendant pour sa part l’âme face au Kenya.

Dans un contexte rendu difficile par les circonstances post coup d’envoi, les verts de Belmadi étaient bien entrés dans le match. Sur une pelouse grasse et bien lourde, les Algériens connus pour leurs maîtrise technique faisaient circuler le ballon, cherchant à créer la brèche au sein d’une solide défense Gambienne. Bien en place. Appliquant à la lettre les consignes de Tom Sainfiet, le sélectionneur de la Gambie.

Auteur d’un superbe enchainement à l’intérieur de la surface de réparation, La Star Algérienne, Mahrez enroulait le ballon, ratant de très peu le cadre. Se Procurant ainsi la plus belle occasion côté Algérien.

Côté Gambien, le robuste défenseur Sanneh Bubaccar envoyait le cuir de la tête à quelques centimètres de la cage de Rais M’Bolhi, héritant d’un superbe retrait de Danso.

La reprise de la seconde mi-temps était un parfait copié collé du premier half. Les coéquipiers du capitaine Brahimi monopolisant le ballon au milieu grâce à leur habilité technique.

Profitant d’une mésentente entre le gardien et son défenseur axial et devant des buts vides, l’attaquant Bounedjah offrait l’avantage au tableau d’affichage aux Algériens. Inscrivant au passage sa cinquème réalisation Un avantage de très courte durée. Les locaux, réussissant à revenir au score grâce à Cessay Un but qui telle une piqure de rappel remettait sur la table les errements de la défense algérienne observés depuis plus de deux années. 

Malgré l’incorporation de Slimani et Feghouli par Djamel Belmadi pour essayer d’empocher les trois points, le score n’allait pas évoluer. 

Un nul équitable, qui permettait aux fennecs de rester invincibles dans le Groupe D et surtout éviter le traquenard en terre Gambienne. Ce n’est certainement pas une victoire. La défaite était interdite en Gambie et Djamel Belmadi en moins de deux semaines avait réussi à inculquer la discipline et la hargne au sein d’un groupe atteint moralement par les critiques et les résultats négatives qui s’enchainaient.

Le meilleur est à venir pour les verts …

 Belmadi : « les joueurs ont décidé de jouer » 

 

DJAMEL.jpeg ELIM CAN 2019 GROUPE D / GAMBIE 1 ALGÉRIE 1 : UN MATCH D'HOMMES POUR LES FENNECS « Lorsque le match a été retardé, j’ai mis les joueurs devant leurs responsabilités, en leur demandant s’ils  étaient capables de jouer dans de pareilles conditions. Je leur ai même dit que certains ne puissent pas être confiants de par l’insécurité qui régnait sur le terrain, mais tous ont répondu présent après toute cette attente. Ce sont les joueurs qui ont décidé de jouer, c’est leur décision et je les félicite pour leur courage.»