ELIM CAN 2019  ( 4ème Journée ) – CENTRAFRIQUE – CÔTE D’IVOIRE : LES ÉLÉPHANTS SONT PRÊTS POUR UN AUTRE FEU D’ARTIFICE À BANGUI

ELIM CAN 2019 ( 4ème Journée ) – CENTRAFRIQUE – CÔTE D’IVOIRE : LES ÉLÉPHANTS SONT PRÊTS POUR UN AUTRE FEU D’ARTIFICE À BANGUI

Publié le : / Par

Lourdement battue lors par la Côte d’Ivoire lors du premier acte à Bouaké (4-0), la République Centrafricaine à l’occasion de rétablir la parité au classement du groupe H. Si Raoul Ravoy et ses garçons veulent garder intact leur chance de qualification, ils se doivent de gagner ou au pire des cas accrocher le nul. Une seconde défaite d’affilée sera presque synonyme d’élimination pour Geoffrey Kondogbia and Co. Malmenés à Bouaké dans leur couloir, les deux latéraux, Enza Eloge et Fernander Kassai devront se ressaisir face à l’armada offensive ivoirienne. Kondogbia, lui, tentera d’apporter un peu plus de densité dans le secteur médian. En attaque, Foxi Ketevoama et Vivien Mabidé n’ont d’autre choix que d’être adroits devant les perches ivoiriennes. Le destin de la Centrafrique se jouera sur cette explication avec la Côte d’ivoire. Ça, Raoul Savoy et le président de la Fédé, Patrice Ngaissona le savent.

Auréolée d’une victoire tonitruante, les Éléphants auront à cœur d’accentuer leur position au classement. Une victoire à Bangui rapprocherait considérablement Ibrahim Kamara et ses hommes du Cameroun. Alors que la participation de Serey Dié et Nicolas Pépé semblent incertaine, le sélectionneur ivoirien a enregistré le forfait de Wilfried Zaha qui a contracté une blessure à l’entraînement dimanche. Le joueur de Crystal Palace aurait même regagné Londres pour suivre des soins. Une situation qui ne devrait pas chambouler le schéma tactique de Kamara. Lui, qui devrait défendre son statut d’une manière ou d’une autre à travers un bloc équipe porté vers l’avant. C’est tout l’ADN des Éléphants de Côte d’ivoire.