Élections à la FIF : Des parrainages vendus à prix d’or, Yaté Élélé crie au scandale

Journée décisive ce vendredi 15 avril 2022 pour les candidats à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football. Le Comité de Normalisation va publier la liste définitive des candidats retenus après étude des candidatures.

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 15/04/2022 - 10:28
Élections à la FIF : Des parrainages vendus à prix d’or, Yaté Élélé crie au scandale

Mais la crédibilité du processus semble prendre un coup selon Jean-Baptiste Yaté Élélé qui dénonce des parrainages vendus à 5 millions FCFA.

Le processus électoral est biaisé. C’est le cri de cœur de Jean-Baptiste Yaté Élélé dont le nom pourrait ne pas figurer sur la liste définitive des candidats ce vendredi. Le président de Élélé FC de Yamoussoukro, club du championnat de District, n’a pas réussi à avoir un dossier de candidature au complet. La faute à ce qui semble être des irrégularités selon lui. Il regrette de n’avoir pas été informé qu’il fallait 19 membres sur la liste, au lieu de 8 annoncés au départ.

« Je vous dis que, non seulement, je ne savais pas qu’on devrait avoir 19 membres sur la liste, mais qu’il fallait à chacun d’eux un certificat de casier judiciaire. Comment produire autant de casiers judiciaires en si peu de temps, quand on sait qu’il faut au-moins une semaine pour cela ? Nous marquons notre indignation », a clamé le candidat Yaté Élélé.

Des parrainages vendus à 5 millions

Si Jean-Baptiste Yaté Élélé n’a pas pu être à jour pour la composition de sa liste, avoir les 4 parrainages était un autre casse-tête pour lui. En effet, le candidat, qui se veut « rénovateur du football ivoirien», dénonce une somme faramineuse qu’il fallait débourser pour être parrainé. « Ce que vous devez savoir, c’est que les parrainages sont déjà vendus à hauteur de 5 millions de FCFA par club. Cela signifie que le candidat déclaré qui n’a pas 20 millions de FCFA, il ne peut pas réunir les 4 parrainages exigés. C’est inadmissible », dénonce-t-il.

La FIFA et la CAF seront saisies

Face à ces difficultés, Yaté Élélé affirme ne pas être le seul dans le cas. « Je ne suis pas seul dans cette situation. Le candidat Kouakou Laurent est dans le même cas que moi. Ce n’est pas normal. (…) Je vous dis que des choses se trament. Qu’ils nous disent la vérité, s’ils ont déjà un candidat qu’ils veulent imposer au football ivoirien », a-t-il déclaré. Jugeant le processus électoral biaisé, il promet d’ailleurs saisir la FIFA, la CAF et le TAS pour son annulation. Ceci au cas où ses dossiers venaient à être rejetés.

Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: