Élection de Zetchi à la présidence de la FAF  :  Y-a-t-il eu ingérence des pouvoirs publics?

Élection de Zetchi à la présidence de la FAF : Y-a-t-il eu ingérence des pouvoirs publics?

Publié le : / Par

 

Fixée dans un premier temps au 17 mars 2017, par la commission de préparation de l’élection du président de la FAF, n’avait finalement eu lieu que le 20 mars 2017. Rappelons que cette nouvelle date avait été fixée après le président de la commission, Ali Baameur, lequel avait été remplacé par l’actuel président de l’Entente de Sétif, Hassan Hammar.

Abdurazzak.T

Ali Baameur avait alors justifié sa démission par le fait qu’il y a eu « ingérence » du ministère de la jeunesse et des sports dans le processus électoral, ayant abouti à l’élection de Kheireddine Zetchi comme président de la fédération algérienne de football.

Cette affaire resurgit avec ces accusations du président de la JS Kabylie, qui fulmine contre l’instance fédérale depuis que la commission de discipline de la LFP lui a infligé une suspension de trois mois. Cherif Melal apporte de l’eau au moulin de sob homologue de la JS Saoura, Zerouati, qui a révélé il y a quelques jours qu’il y avait ei ingérence de l’Etat dans l’élection de Kheiredine Zetchi à la tête de la FAF. Il avait donné du crédit au document, qui a fuité, et qui fait état d’instructions donné par le ministre de la jeunesse et des de l’époque, Ould-Ali El-Hadi, à la commission électorale pour que la date de l’Assemblée Générale élective se tienne le 20 mars au lieu du 17 du même mois comme initialement prévu. Reste à savoir maintenant si le document en question est vrai.

Maintenant, c’est le président de la JSK, qui porte des accusations similaire. Qu’en est-il au juste? Dans le cas où l’ingérence des pouvoirs publics dans l’élection du président de la FAF se confirme, elle exposerait l’Algérie à des sanctions de la fédération internationale de football association (FIFA ). Rappelons que l’instance suprême du football mondial interdit toutes formes d’ingérence des pouvoirs publics dans les affaires des fédérations nationales. Affaire à suivre !