Election FIF: Aboubacry Ba « la légitimité de Drogba n’est pas à faire… »

Election FIF: Aboubacry Ba « la légitimité de Drogba n’est pas à faire… »

Publié le : / Par

Pour raison de parrainage, Didier Drogba pourrait être absent de la course aux élections de la Fédération Ivoirienne de football. Parmi les 5 groupements d’intérêt qui doivent parrainer les trois candidats, 4 ont déjà choisi leur camp et aucun n’a opté pour le promoteur de la liste Renaissance. Il reste la commission des médecins qui n’a pas encore livré son verdict. Mais si l’on s’en tient aux rumeurs, les carottes sont cuites pour Didier Drogba, car les médecins auraient choisir Sory Diabaté. Cela pourrait être la fin de l’aventure avant même qu’elle ait commencé.

Dans une interview accordée à Radio Sport Info et relayée par le site Mondial Sport, Aboubacry Ba a évoqué la situation de Didier Drogba dans la course à la présidence de la FIF. Il déplore simplement la situation. Pour l’ancien journaliste de Canal+ et actuel Directeur Général de CIS Médias, ‘’la légitimité de Didier Drogba n’est pas à faire, elle déjà faite’’.

« Malheureusement, cela ne me surprend pas beaucoup. On ne devrait pas être à ce moment du processus en train supputer sur qui va soutenir Drogba ou pas. La légitimité de Didier n’est pas à faire, elle est déjà faite. Maintenant, on parle beaucoup du groupement des anciens footballeurs qui a refusé de soutenir Drogba parce que c’est la famille naturelle de Didier. Et même, la famille naturelle de Didier Drogba, c’est tout le football ivoirien ! Il avait donc la légitimité d’être là. Malheureusement au moment où nous parlons, on est encore dans des problèmes de procédures, de vice, de forme, de supputations et d’espoir. Au moment où nous parlons, Didier Drogba n’est sûr de rien. Il ne s’agit pas de n’être pas sûr de gagner l’élection, mais de n’être pas sûr d’être candidat ! Ça pose problème et ça fait réfléchir à mon avis. »

Aboubacry est également revenu sur la situation des anciens coéquipiers de Didier Drogba qui ont opté pour les deux autres concurrents de Didier Drogba que sont Idriss Diallo et Sory Diabaté. Il réfute l’idée de problème de vestiaire qui aurait existé entre Drogba et ses anciens partenaires. « Ça peut aussi être des intérêts qui ont changé. C’est à dire qu’avant on se battait pour gagner un match ou donner la bonne passe, maintenant on se bat pour gagner des postes. Si les anciens footballeurs sont réalistes ils savent peut-être que Didier Drogba n’a aucune chance de gagner et donc à quoi ça sert de partir avec un cheval perdant ? C’est la realpolitik malheureusement. Les problèmes de vestiaire à mon avis n’ont pas beaucoup d’importance dans le contexte précis. Les intérêts ont changé, c’est pourquoi je dis qu’il est important de savoir enlever la casquette ou le costume d’ancien footballeur et de rentrer dans la fonction d’administrateur de football », a-t-il ajouté.