Jacques Anouma

Election CAF : Jacques Anouma retire officiellement sa candidature

Publié le : / Par

La course à la présidence de la Confédération Africaine de Football s’arrête pour Jacques Anouma. Le candidat ivoirien a annoncé ce vendredi soir le retrait de sa candidature. C’est à travers une déclaration lue dans le journal télévisé de 20h sur la RTI.

«J’ai décidé de renoncer à ma candidature. Une candidature à laquelle j’ai réussi à faire adhérer nombres de personnes ici comme ailleurs.» Jacques Anouma renonce définitivement à son ambition de diriger la Confédération Africaine de Football. L’ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football s’est lui-même présenté à la face du monde pour officialiser son retrait de la course.

« Après mûres réflexions, concertations et consultations inspirées par les valeurs d’entente et d’union que la Côte d’Ivoire a toujours promu sur le continent, convaincu qu’il est aujourd’hui préférable de créer les conditions d’un rassemblement des meilleures intelligences afin de faire triompher l’intérêt collectif du football africain, j’ai décidé de renoncer à ma candidature. », a-t-il déclaré.

En se retirant ainsi de la course à la présidence de la CAF, Jacques Anouma reste convaincu que le football africain s’en sortira victorieux grâce à l’union sacrée. «En réalisant cette union sacrée des meilleures volontés africaines autour de la CAF avec un programme commun, nous pourrons contribuer ensemble à son développement.» assure t-il affichant sa volonté de mettre son expérience au service de la reconstruction du football mondial.

«Je le ferai avec l’expérience qui est mienne, toujours soucieux de l’intérêt de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. C’est ainsi que je mettrai mon expérience unique du football continental et mondial au service de la nécessaire reconstruction du football mondial et de l’organisation prochaine de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.» promet Anouma.

Farouchement opposé à la démarche consensuelle imposée par le président de la FIFA, Gianni Infantino, Jacques Anouma a dû finalement ainsi céder. Sa dernière bataille reste désormais la reconnaissance de la CAF. «Je crois en une Afrique du football unie, forte et respectée. Demain, je ferai donc tout pour remporter, aux côtés de la prochaine équipe dirigeante issue des accords, la victoire cruciale de la reconnaissance de la CAF. » a conclu l’Ivoirien.