ÉLECTION A LA FIFA : GIANNI INFANTINO BAT  (DÉJÀ) CAMPAGNE EN AFRIQUE !

ÉLECTION A LA FIFA : GIANNI INFANTINO BAT (DÉJÀ) CAMPAGNE EN AFRIQUE !

Publié le : / Par

Le patron du football mondial, l’Helvético-italien Gianni Infantino, séjourne en Afrique depuis le week-end dernier avec un agenda très serré. Il était l’invité de marque du président de la CAF, Ahmad, à la cérémonie des CAF Awards 2018, qui a eu lieu mardi à Dakar au Sénégal. L’étape sénégalaise était la plus importante d’un périple africain entamé le 6 janvier dernier par la Guinée, où Infantino a visité les installations sportives du pays, et a été reçu en audience par le président de la république Alpha Condé.

Le 7 janvier, la délégation de la Fifa, également composée de la Secrétaire Générale de la Fifa, Fatma Samoura, du directeur régional de la division Associations membres de la Fifa pour l’Afrique et les Caraïbes, Véron Mosengo-Omba, et quelques membres de l’administration, a mis le cap sur la Guinée-Bissau, et le même jour, la caravane d’Infantino s’est déportée en Gambie. Le président de la Fifa a poursuivi son périple le mercredi 9 janvier 2019 par le Togo, puis il est allé au Bénin, et devra terminer par le Burkina Faso jeudi 10 janvier.

A chaque halte, c’est presque le même rituel : réception par les dirigeants sportifs du pays, visite des installations sportives, puis audience avec le Chef de l’Etat du pays visité. La rencontre avec les hommes d’Etat est une caution morale indispensable pour l’électorat de Gianni Infantino, et en cas d’indisponibilité d’un président de la république, la visite est simplement atermoyée, comme ça été le cas avec l’Angola. En contrepartie, le patron de la Fifa, venu en père Noël, promet des financements pour le développement du football dans le pays, toutes strates confondues.

Candidat de la CAF

Ces visites successives de Gianni Infantino sur le continent en cette année électorale à la Fifa, sont loin d’être de simples visites de courtoisie. L’Helvético-italien est candidat à sa propre succession, et l’a fait savoir le 12 juin 2018 au cours du Congrès de la Fifa en Russie. Cette annonce était suivie le lendemain par le début de la période électorale à la Fifa, et donnait également lieu au démarrage de la campagne électorale. L’ancien Secrétaire général de l’UEFA a choisi l’Afrique pour battre campagne, et tente de conquérir un électorat qui était plutôt acquis à la cause de son challenger, le Cheikh Salman, lors de l’élection de février 2016. L’Afrique lui avait tourné le dos. Mais dès sa prise de fonction, il a promis de composer avec le continent.

Et pour joindre la parole à l’acte, il a par exemple augmenté le nombre de sièges africains au Comité exécutif de la CAF, qui est passé de quatre à sept. En retour, la CAF lui a déclaré sa flamme, par la voix d’Ahmad lors de l’Assemblée générale du 30 septembre dernier à Sharm El-cheikh en Egypte. En dépit du soutien de l’instance du football continental pour sa candidature, Infantino a donc choisi de descendre lui-même sur le terrain, même si chaque association est libre d’exercer son choix dans le respect des principes démocratiques et en toute souveraineté.  

L’Afrique est un vivier électoral important

Gianni tient à l’Afrique comme à la prunelle de ses yeux. Le continent africain avec ses 54 Etats, est un vivier électoral important, et sa conquête constituerait un acquis indéniable pour Infantino. Et il l’a bien compris, car, quelques mois après son élection, il avait déjà initié une tournée sur le continent, entre le Soudan du Sud, Djibouti et l’Ethiopie. Et depuis lors, il est présent à tous les grands rendez-vous sportifs en Afrique. L’arrivée à la CAF d’Ahmad en mars 2017, a davantage contribué à déblayer le chemin à Infantino, surtout que ce dernier avait été d’un soutien de taille au Malgache lors son élection face au Camerounais Issa Hayatou. Il importe de préciser que pour l’heure, seul l’Italo-suisse s’est déclaré candidat au poste de président de la Fifa au congrès électif du 5 juin prochain à Paris. Et pourtant, la date limite d’enregistrement des candidatures est fixée au 5 février 2019.