El CDM 2022 – Centrafrique : le président de la fédération revient sur le retard de voyage des Fauves

C’est ce lundi matin que la sélection nationale de football de la République Centrafricaine a embarqué pour Douala au Cameroun, alors qu’elle y était attendue, depuis samedi. Le sélectionneur Raoul Savoy et les joueurs de la diaspora convoqués pour la double confrontation contre le Nigeria, à l’occasion des 3e et 4e journées des éliminatoires de […]

Avatar photo Par 04/10/2021 - 14:54
El CDM 2022 – Centrafrique : le président de la fédération revient sur le retard de voyage des Fauves

C’est ce lundi matin que la sélection nationale de football de la République Centrafricaine a embarqué pour Douala au Cameroun, alors qu’elle y était attendue, depuis samedi. Le sélectionneur Raoul Savoy et les joueurs de la diaspora convoqués pour la double confrontation contre le Nigeria, à l’occasion des 3e et 4e journées des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, se sont tournés les pouces dans leur hôtel à Douala, ne sachant finalement pas ce qu’il fallait faire. Or le programme prévoyait  des séances d’entraînement avec les deux groupes de joueurs à Douala, le week-end dernier. Rappelons que les Fauves locaux  avaient, eux, débuté la préparation sous les ordres de l’entraîneur adjoint Agbor Hans à Bangui. Il ne restait plus qu’à  tout peaufiner avec les joueurs de la diaspora arrivés dans la deuxième ville camerounaise, samedi dernier. Des problèmes de finance ont perturbé le voyage du groupe qui était basé à Bangui.

Cette situation a alimenté les commentaires au pays, durant ces dernières 48 heures. Certains y attribuaient la faute à la fédération quand d’autres pointaient du doigt le gouvernement centrafricain.

Dans cet imbroglio, le président de la fédération Centrafricaine de football, Célestin Yanindji, a donné la position de l’instance qu’il dirige. « Permettez moi d’abord de remercier très vivement le gouvernement qui a permis à ce que ce voyage se fasse : le Chef de l’Etat, le Premier Ministre Chef du gouvernement et notre Ministre des Sports.
Certes, notre pays traverse un moment difficile en termes de moyens financiers.

Mais je voudrais rappeler qu’en décembre 2020, avant le tirage au sort par la FIFA, la Fédération Centrafricaine de Football (FCF) avait saisi le gouvernement pour lui annoncer la participation effective de notre pays aux compétitions internationales. Donc nous ne pouvons pas entrer en compétition et abandonner en cours de route au risque de subir de lourdes sanctions de nature à atteindre le moral de nos jeunes qui ont aussi bien la capacité de se faire valoir, notamment la suspension au deux prochaines éditions. Que dirait alors la nouvelle génération sportive et pratiquante du football ?

Malheureusement, le public ne comprend pas ces règles et se permet de donner des avis maladroits sur le fonctionnement du sport (football). L’essentiel est que sous l’autorité du Chef de l’Etat, le gouvernement a donné son accord pour que le voyage se fasse. Mais il faut noter que nous allons avoir double confrontation avec le Nigeria (aller/retour) et il restera encore deux matches contre le Liberia et le Cap-Vert au mois de novembre. Après quoi, on pourra ensemble faire le bilan », a fait savoir le patron du football Centrafricain.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Léger Tientcheu est un Journaliste Camerounais spécialisé dans le sport en général et le football en particulier. Il exerce sa passion depuis 2009 dans plusieurs rédactions au Cameroun. Il a couvert de nombreuses compétitions nationales et internationales.
Nos recommandations: