Égypte : La FIFA inflige une amende au Zamalek dans le dossier Pacheco 

Égypte : La FIFA inflige une amende au Zamalek dans le dossier Pacheco 

Publié le : / Par

Mis à la porte par les dirigeants du Zamalek en 2020 pour insuffisance de résultats, Moreira Pacheco n’avait pas encaissé d’indemnité. Quelques mois plus tard, les autorités compétentes de la FIFA exigent des dirigeants des chevaliers blancs de verser au manager une somme de 450.000 euros.

La FIFA a donné le sourire à Moreira Pacheco dans l’affaire de son limogeage sans indemnité par le Zamalek l’année dernière. En effet, le technicien portugais devrait percevoir une indemnité de la part des responsables des Chevaliers blancs pour avoir été viré du club avant la fin de son contrat. Selon le media Kingfut, Pacheco avait exigé de la direction du club égyptien une somme de 700.000 euros, ce qui correspond à la valeur du reste de son bail avec l’équipe.

Mais depuis, il n’a rien reçu. La FIFA, tenue au courant de la situation, a décidé de trancher en la faveur de l’ancien entraîneur de Boavista Porto. Les dirigeants de l’instance faîtière du football mondial ont décidé de contraindre Zamalek à verser 450 000 euros à Pacheco . La FIFA a ajouté que ses assistants recevront également 80 000 € au lieu des 320 000 € demandés.

La totalité de la somme doit être payée dans les 45 prochains jours. Moreira Pacheco a été limogé en mars 2020 à cause des résultats négatifs enregistrés par le club égyptien. Il a été remplacé par le français Patrice Carteron qui dirige toujours l’équipe des Chevaliers blancs.