Steven Gerrard

Ecosse – Rangers : Steven Gerrard, « l’année dernière appartient désormais à l’histoire »

Publié le : / Par

Alors que son groupe a repris les entraînements, Steven Gerrard a accordé une longue interview à Rangers TV. Le manager anglais a fait le point avant de lancer sa nouvelle saison.

La légende de Liverpool, actuellement manager des Rangers, Steven Gerrard a été interviewé au média du club. Steven Gerrard met de côté les exploits de la saison dernière pour mieux démarrer la nouvelle saison. L’Anglais a déjà fait venir Nnamdi Ofoborh et Fashion Sakala. Puisque les Gers ont besoin d’effectif pour la participation de la phase de groupes de la Ligue des champions. Steven Gerrard a révélé que d’autres recrues pourraient venir compléter son groupe.

« Les gars du recrutement, Ross (Wilson) et moi-même avons travaillé très dur pour identifier les cibles que nous voulions. Le conseil d’administration et Ross connaissent les joueurs que je veux comme renfort pour nous rendre meilleur. Ces joueurs vont nous donner les meilleures chances de réussir la saison prochaine. Nous sommes très proches d’un seul morceau. J’espère que dans les prochains jours, nous aurons une annonce pour les fans. Il n’y aura pas de signatures massives parce que l’équipe est forte et bonne ». a déclaré Steven Gerrard à Rangers TV.
Le manager Steven Gerrard insiste sur le fait que leur campagne victorieuse 2020 – 2021 restera dans les mémoires à Ibrox.

Les Rangers n’ont perdu aucun match alors qu’ils ont terminé avec 25 points d’avance sur le Celtic la saison dernière. Ils sont qualifiés pour la Ligue des champions qui va débuter en août. Mais il ne pense maintenant qu’à la reprise de la Premiership qui démarre le 31 juillet. « L’année dernière n’est pas terminée. L’année dernière appartient à jamais à l’histoire. Nous avons créé l’histoire et elle ne disparaîtra jamais. Elle sera là pour le reste de nos vies. Les joueurs ont très bien fait. Vous ne réalisez pas quelque chose d’aussi grand et cela disparaît et les gens l’oublient. Mais nous sommes bien conscients que la langue du 55 doit s’arrêter maintenant. Nous devons passer au 56 et essayer d’y parvenir ».

« Vous ne changez pas une formule gagnante. Tout ce que vous faites est d’essayer d’y ajouter et de modifier. Chaque joueur et membre du personnel a analysé et réfléchi sur le parcours jusqu’à présent, tout dépend de ce qui se passe pour l’avenir. Je ne vois aucun intérêt à prendre trop d’avance sur le prochain match. Donc, l’important maintenant, ce sont les quatre ou cinq prochaines semaines et de passer les matchs amicaux de pré-saison. Le match le plus important dans ma tête est Livingston. Il y a les éliminatoires de la Ligue des champions, mais Livingston est le plus important en ce moment ».