Doué Noumandiez, le pharmacien de la CAF

Désiré Doué Noumandiez est le nouveau patron de l’arbitrage africain. L’Ivoirien de 51 ans est nommé Directeur de la Commission de l’Arbitrage de la Confédération Africaine de Football. C’est la récompense d’une carrière exemplaire pour celui qui est présenté comme l’un des arbitres les plus intègres du continent. 

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 06/08/2022 - 16:03
Doué Noumandiez, le pharmacien de la CAF

Des débuts cocasses à une ascension fulgurante, Désiré Doué Noumandiez est devenu une fierté pour de nombreux ivoiriens. Et pourtant, le natif de Guiglo, une région de l’Ouest de la Côte d’Ivoire, a connu un début difficile dans le championnat local.

De la touche au centre, sous les feux des critiques

Né le 29 septembre 1970, Doué Noumandiez a commencé sa carrière d’arbitre en 1999, dans sa région natale. Il fait ses débuts en tant qu’arbitre de touche. Une passion qui lui est venue comme ça, comme il aime le raconter lui-même. Il a fallu attendre 2003 pour le voir devenir un arbitre central. Mais à l’époque, il était bien loin d’imaginer ce que lui réservait le sort. Un premier match plutôt cocasse avec de nombreux temps morts entre la SOA de Yamoussoukro et le CO de Bouaflé, le tout couronné par un temps additionnel de 12 minutes, dans l’incompréhension générale. « Ca avait fait beaucoup de bruit », se souvient-il. Et pour ne rien arranger à la situation, Noumandiez est convoqué par la Fédération Ivoirienne de Football, mais s’en sort plutôt bien.

De l’anonymat arbitral au gotha du sifflet mondial

 

Visage sévère et au crâne rasé, Doué Noumandiez détonne par son charisme. Loin d’être abattu par ses débuts très critiqués en Côte d’Ivoire, il s’est forgé un mental fort pour gravir les échelons, patiemment mais sûrement. Du statut d’arbitre local, il obtient le statut d’arbitre international et commence par être positionné sur les grands rendez-vous continentaux. En 2009, Noumandiez est désigné comme arbitre à la première édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) en Côte d’Ivoire. Un honneur qu’il reçoit à nouveau lors de la deuxième édition en 2011, année au cours de laquelle il devient le premier arbitre à recevoir le prix du meilleur arbitre africain de l’année, lors des CAF Awards.

De l’anonymat, Doué Noumandiez s’impose désormais comme l’un des meilleurs arbitres du continent. Il est d’ailleurs désigné parmi les officiels de la Coupe d’Afrique des Nations 2010 et 2012. L’Ivoirien a également dirigé la Supercoupe d’Afrique des clubs. La cerise sur le gâteau, c’est sa désignation par la FIFA pour participer à la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Ce qui fait de lui le premier ivoirien à arbitrer un match de football durant une Coupe du Monde, alors qu’il s’apprêtait à fêter ses 44 ans à l’époque. « Il a rapidement mis tout le monde d’accord sur ses compétences », a fait remarquer l’ancien président de la Commission centrale des arbitres ivoiriens, Kouakou N’dri, en 2014.

Critiqué et presque conspué en 2003, l’homme est devenu une fierté pour les Ivoiriens, qui l’ont accueilli dans la liesse à son retour du Mondial brésilien. « C’est fantastique ! Vous savez que les arbitres ne sont pas habitués à être acclamés mais plutôt conspués », avait lâché un Noumandiez tout ému.

Le pharmacien devenu patron des arbitres africains

Pharmacien de profession, Doué Noumandiez est aussitôt retourné à son officine après la Coupe du Monde 2014. Cependant, il est toujours resté proche du monde de l’arbitrage. Président de la Commission Centrale des Arbitres de Fédération Ivoirienne de Football, poste qu’il a quitté en 2022, il est nommé vice-président de la Commission des Arbitres de la CAF en novembre 2021. Sa formation de pharmacien est d’ailleurs appréciée comme un atout par ses compatriotes. « On retrouve dans son arbitrage une capacité d’observation et d’analyse des actions de jeu… et aussi un esprit cartésien propre aux scientifiques », témoignait en 2014, Parfait Kouassi, président du comité national de soutien aux Éléphants (CNSE), lui-même ancien président de l’Ordre des pharmaciens.

Jamais cité dans un scandale en matière d’arbitrage, Doué Noumandiez est considéré comme un arbitre au parcours exceptionnel et l’un des hommes les plus intègres du sifflet africain. C’est donc à juste qu’il est aujourd’hui placé à la tête de la Commission des Arbitres de la CAF. Ceci dans un contexte où l’arbitrage africain est très critiqué.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: