Djamel Belmadi

Djamel Belmadi : « Je refuse que mon nom soit aligné avec l’un des candidats »

Publié le : / Par

Dans le cadre de l’inauguration du nouveau centre de formation de la Fédération algérienne de football (FAF) à Sidi Bel Abbès, Djamel Belmadi ne s’est pas fait conter l’événement. Le sélectionneur des Fennecs est revenu sur la course à la présidence de l’instance faîtière du football.

Profitant de l’aubaine, l’ex joueur de l’Olympique de Marseille a animé une conférence de presse et abordé différents sujets d’actualité en Algérie, notamment l’élection du nouveau président de la FAF.

En effet, le sélectionneur refuse toute affiliation avec un candidat en lice pour la présidence. « Les candidats pour les élections de la FAF doivent montrer leurs projets et convaincre tout le monde pour être élu. De mon côté je refuse que mon nom soit aligné avec l’un des candidats. Je suis sélectionneur de l’équipe nationale et je ne peux pas me permettre d’exprimer un avis sur le prochain président », a déclaré Djamel Belmadi.

Pour propulser ce nouveau centre afin de faire de ce dernier une référence sur le continent, le technicien algérien entend s’inspirer du modèle français. « Le problème du joueur algérien, c’est la formation. Nos jeunes talents ont de la qualité technique, mais ils ne sont pas bien formés dans les autres critères du jeu. Il faut profiter de ces centres et prendre exemple sur les écoles françaises », a fait savoir Djamel Belmadi.