Disqualification du Cameroun à la CAN 2019 :  Les Comores renoncent

Disqualification du Cameroun à la CAN 2019 : Les Comores renoncent

Publié le : / Par
 
Les Comoriens se sont ravisés, après que le manager général des Cœlacanthes, Ben Amir Saadi, ait annoncé sur RFI en début décembre, que son pays envisageait de saisir le Tribunal Arbitral du sport (TAS), pour contraindre la Confédération africaine de football (CAF) à respecter ses statuts. Et ce en disqualifiant le Cameroun, avec lequel les Comores figurent dans le groupe B des éliminatoires de la CAN 2019, au lendemain de la décision du retrait de cette compétition au pays de Roger Milla.
 
La fédération comorienne aurait même initié des démarches auprès de la CAF, qui se sont avérées infructueuses. L’idée d’aller au TAS elle aussi n’a pas prospéré, car la fédération n’a «pas assez de moyens pour payer le cabinet d’avocats (cabinet Archipel) qui doit défendre les Comores au Tribunal Arbitral du Sport», rapporte le site Comoros Football sur son compte Twitter.
 
En effet, les délais de saisine du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) par la fédération comorienne sont échus, en vertu de l’article 48 (3) qui indique que les recours sont déposés auprès du TAS dans les 10 jours suivant la notification de la décision. Le retrait de la CAN 2019 a été acté le 30 novembre 2018, et la fédération comorienne disposait jusqu’au 10 décembre dernier pour introduire son recours. Ce qui n’a pas été fait.
 
En conséquence, les Cœlacanthes devraient continuer à se battre sur le terrain pour obtenir leur qualification pour la CAN 2019. Ils jouent d’ailleurs leur dernier match de poule en mars prochain contre les Lions indomptables à Yaoundé. Et en cas de défaite, ils seront éliminés, et ce sont les champions d’Afrique qui seront qualifiés pour la phase finale de la compétition, en attendant de connaitre le nom du nouveau pays organisateur le 9 janvier prochain.