QXtwkPto1tPJsSYRL2jy Diego Maradona risque une sanction au Mexique

Diego Maradona risque une sanction au Mexique

Publié le : / Par

 

L’ex star de l’Albiceleste est aussi réputée pour sa liberté de ton, et ne se cache pas pour exprimer ses positions lorsque ça concerne la politique. Il s’est montré solidaire du président vénézuélien, Nicolas Maduro, dimanche dernier après la victoire de son club Dorados de Sinaloa face au club de Tampico-Madero en championnat de deuxième division mexicaine. «Cette victoire je veux la dédier à Nicolas Maduro et à tout le Venezuela qui souffre», avait-t-il déclaré dans des propos relayés par l’AFP.

Il a davantage enfoncé le clou en pointant un doigt accusateur sur les Etats-Unis et leur président Donald Trump, tenus responsables de la crise politique au Vénézuela. «Les shérifs du monde, que sont ces yankees, croient que parce qu’ils ont la plus grande bombe au monde peuvent nous diriger. Mais non, pas nous. Cette marionnette qu’ils ont comme président ne peut pas nous acheter nous», a durement tancé l’ancien entraineur de l’Albiceleste.

A cause de cette sortie jugée au Mexique comme une dérive de sportif sur le champ de la politique, une enquête pour infraction sur le code éthique de la Fédération mexicaine de football a été ouverte à l’encontre de Diego Maradona. Et il encourt une sanction conformément aux dispositions du code éthique, lequel prévoit notamment que les membres affiliés à ladite fédération doivent «maintenir une position neutre sur les sujets religieux ou politiques».