Diamond League – Oslo

Diamond League – Oslo : Un trio africain prend les rênes du 5000m féminin

Publié le : / Par

Cinq africaines au départ du 5000m féminin au meeting d’Oslo qui s’est tenu ce jeudi 1er juillet dans le cadre de la Diamond League, trois sont montées sur le podium, ne laissant aucune médaille aux autres continents alignés sur la même distance. Les cinq premières auraient pu même être des africaines si la Britannique Eilish Mccolgan ne s’était pas glissé à la 4ème place.

A la tête de cette prouesse africaine, il y a la Kenyane Hellen Obiri qui a fait sensation une nouvelle fois avec un chrono de 14.26.38. A l’approche des jeux, elle prouve de plus en plus qu’elle est l’une des chances de médaille de l’Afrique. En seconde place, vient l’Ethiopienne Fantu Worku. Elle termine deuxième avec un temps de 14.26.80. Sur la dernière marche du podium, on retrouve une autre Kenyane, Margaret Chelimo Kipkemboi avec un chrono de 14.28.24.

L’autre star et étoile montante de l’athlétisme Kenyane alignée sur la même distance, Béatrice Chebet termine 5ème en 14.34.55, juste derrière la Britannique Eilish Mccolgan (14.28.55). En 6ème position, on retrouve la dernière africaine. Il s’agit de l’Ethiopienne Tsehay Gemechu qui termine la course avec un temps de 14.38.76.

Le trio africain s’en sort ainsi d’une course très serrée au cours de laquelle les huit premières sont restées en dessous des 15 minutes.